Navigation







L’ÉPHÉMÉRIDE DU PÈRE LACHAISE

B. Décès de Virginie DEJAZET (1795-1875)

81eme division
mercredi 2 décembre 2015.
 

1er décembre 1875.

Virginie Déjazet, qui demeurait chez son fils, au 23 rue Clavel, à Belleville, meurt d’un épanchement au cœur.

La comédienne avait pris part, trois jours avant, à la représentation organisée par le théâtre des Variétés au bénéfice de Mme Grenier mère, pour y chanter la Lisette de Béranger, mais elle ressentit, à sa rentrée dans les coulisses, une douleur soudaine et dont la gravité ne lui échappa point. « J’aurai, dit-elle, gagné la mort sur le champ de bataille ! ».

Célèbre par ses rôles de travesti masculin et de femme primesautière, elle avait dirigé à Paris le théâtre qui porte son nom.

Elle avait soixante-dix-huit ans, mais à constater l’éternité de sa jeunesse, la nouvelle de sa mort n’en produisit pas moins une sensation de surprise.

Un élan de sympathie succédera à la stupéfaction, et Paris s’apprêtera à rendre un dernier hommage à la comédienne que deux générations avaient applaudie.

Trente milles personnes suivront le cortège funèbre depuis l’église de le Trinité jusqu’au Père-Lachaise et dix mille autres seront massées sur les hauteurs du cimetière.

Sources :