Navigation







L’ÉPHÉMÉRIDE DU PÈRE LACHAISE

F. Décès de Joseph DUVEYRIER DE MELESVILLE (1787-1865)

35eme division
samedi 7 novembre 2015.
 

7 novembre 1865.

Mort à Marly-le-Roi de l’auteur dramatique Anne-Honoré-Joseph Duveyrier, connu sous le nom de Mélesville.

Extrait de : "Le Vieux Marly : bulletin de la Société archéologique, historique et artistique de Marly-le-Roi - 1932"

« ANNE-HONORE-JOSEPH DUVEYRIER dit MELESVILLE est né à Paris le 13 novembre 1788.

Il va suivre la carrière juridique de son père, semble-t-il d’abord, puisqu’on le retrouve avocat à la Cour impériale de Montpellier en 1809 et ses plaidoyers sont brillants et spirituels.

Substitut du procureur impérial près le Tribunal de Première Instance de Montpellier, puis substitut du procureur général.

Lors de la Restauration, il crut devoir donner sa démission ; il aurait pu rentrer au Barreau, mais il préférait le théâtre, où déjà il avait réussi avec une charmante comédie, Y Oncle rival, jouée à l’Odéon en 1811, et pour ne point blesser les susceptibilités d’un père, qui croyait toujours que son fils finirait par rentrer dans la magistrature, il prit le pseudonyme de Mélesville.

Duveyrier fit d’abord du mélodrame ; mais il renonça bientôt à ce genre et, s’étant associé à Scribe, il ne tarda pas à se distinguer dans le répertoire du Gymnase, par des comédies pleines de détails finement observés et encore plus finement rendus.

A partir de 1815 il a composéseul ou « en société » au moins trois cents pièces de théâtre, et presque toutes ont eu de vifs succès :

-  La Demoiselle à marier ; 1828 (avec M. Scribe) ;

-  Zoé, ou l’amant prêté ; 1828 (avec le même) ;

-  Le Bourgmestre de Sodam (avec MM. Boirie et Merle) ;

-  Les mémoires d’un colonel de Hussards ;

-  1829 (avec M. Scribe) ;

-  Ali-Baba (avec le même) ;

-  Le Chevalier de Saint-Georges (avec M. Roger de Beauvoir) ;

-  Valérie (avec M. Scribe) ;

-  Marquise de Senneterre (avec M. Ch. Duveyrier son frère) ;

Le Tuteur de vingt ans (avec M. Paul Dumont (Eugène Guinot) ;

-  etc. »