Navigation







Seconde Guerre mondiale - Résistance - France libre

VERNET François (Albert SCIAKY (1918-1945)

96eme division (Cénotaphe)
jeudi 26 mars 2015.
 

Résistant et écrivain

François Vernet, voit le jour le 6 août 1918 à Lyon (6e).

Décédé à Dachau le 27 mars 1945.

Ecrivain et résistant français.

De son vrai nom Sciaky (Pierre, Albert, Abraham dit Henri), François Vernet était juif et résistant.

Pendant l’Occupation, il fabriquait des faux papiers d’identité pour les déserteurs du STO (Service du travail obligatoire), activité où il rencontra Joseph Rovan.

Il a été arrêté à Paris par la Gestapo le 10 février 1944.

Œuvres :

En 1938, il avait publié Ce bon temps, un roman, aux éditions Gallimard puis Vous ne mourrez nullement.

Ses Nouvelles peu exemplaires, sept nouvelles de longueurs différentes, dont « El Desdichado », « Le Trou », ont été éditées après sa mort.

En 1944, est publié Sodome (Nouvelle Saison).

En 1946, les éditions du Sagittaire éditent le roman Les amateurs de spectacle.

Références :

Patrick Modiano et François Sentein parlent de lui dans leurs livres :

François Sentein : Nouvelles minutes d’un libertin, 1941-1944, Editions Le Promeneur, 2001.

François Vernet par Patrick Modiano

François Vernet - Nouvelles peu exemplaires

« A la mémoire de Albert SCIAKY (François VERNET) né à Lyon, mort pour la France au camp de Dachau le 26 mars 1945 à l’âge de 27 ans »

Cénotaphe dans la 96e division.

Sources : Wikipédia et divers.

Source photo : http://commons.wikimedia.org/