Navigation







Acteurs - Comédiens - Comédie française - Arts de la scène et de l’écran

ANOUILH Nicole (1926-2007)

1ere division
vendredi 20 février 2015.
 

Comédienne française

Nicole Anouilh, est une comédienne et femme de lettres française née en 1927 et décédée à Paris le 23 février 2007.

Elle était l’épouse du dramaturge Jean Anouilh, dont elle fut aussi la collaboratrice.

Nicole Anouilh s’est produite au théâtre sous les pseudonymes de Claude Vincent, Nicole Lançon et Charlotte Chardon, avant de se tourner vers l’adaptation et l’écriture auprès de son mari.

Diplômée d’anglais, elle a notamment collaboré à l’adaptation de pièces anglo-saxonnes de Shakespeare, Oscar Wilde (Il est important d’être Aimé) ou Graham Greene (L’Amant complaisant).

Elle fut aussi metteur en scène, notamment de Monsieur Barnett, Le Voyageur sans bagage, Roméo et Jeannette, Antigone et La Foire d’empoigne de Jean Anouilh et de La Poube d’Israël Horovitz.

Théâtre :

1956 : Pauvre Bitos de Jean Anouilh sous le nom de Charlotte Chardon au théâtre Montparnasse

1960 : Tartuffe de Molière sous le nom de Nicole Lançon à la Comédie des Champs-Élysées

1960 : Le Songe du Critique de Jean Anouilh sous le nom de Nicole Lançon à la Comédie des Champs-Élysées

Adaptations et traductions :

Shakespeare : Comme il vous plaira, La Nuit des rois, Le Conte d’hiver avec Jean Anouilh, éd. La Table Ronde, 1952

Oscar Wilde : Il est important d’être aimé avec Jean Anouilh, sous le nom de Claude Vincent ; spectacle présenté à la Comédie des Champs-Élysées en 1954 Hans-Otto Meissner : L’Expédition ou la Guerre dans l’honneur, éd. La Table Ronde, 1972

Mises en scène :

1966 : La Polka des lapins de Tristan Bernard, théâtre Édouard VII

1966 : Le Voyageur sans Bagage de Jean Anouilh, théâtre des Mathurins

1974 : La Chasse au dahut de Franck Hamon, théâtre de l’Athénée

1975 : Antigone de Jean Anouilh, théâtre des Mathurins

1976 : Lucienne et le boucher de Marcel Aymé, théâtre Saint-Georges

1977 : Vive Henri IV ! ou la Galigaï de Jean Anouilh, théâtre de Paris

1988 : La Foire d’empoigne de Jean Anouilh, théâtre de la Madeleine

Elle repose dans la 1ere division.