Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

BERTRAND Fanny née DILLON (1785-1836)

13eme division
dimanche 19 février 2006.
 

Exil et fidèlité

Bertand Fanny, née Dillon, comtesse Bertrand. Elle fut l’épouse du général Bertrand inhumé aux Invalides prés de l’Empereur Napoléon Ier, et dont le nom est inscrit sur l’Arc de Triomphe de l’étoile.

Elle était la fille du général Arthur Dillon et de la comtesse Laure de Girardin (1762-1817).

Elle suivit l’Empereur déchu dans son exil. Elle repose dans la 13e division.

R. D.F

Concernant Fanny DILLON-BERTRAND :

Elisabeth Françoise dite Frances ou Fanny BERTRAND (1785-1836) fille d’Arthur Dillon un Irlandais et de Laure Girardin de Montgérald et petite- cousine de l’Impératrice Joséphine. Suivit son mari à l’île d’Elbe et à Sainte-Hélène.

Miguel Montoy

Inscriptions :

ci reposent les restes de Laure de Girardin épouse du général, ex-constituant Arthur Dillon qui après avoir aidé de sa plume et de son épée, à établir l’indépendance américaine, commanda en 1792 l’avant garde de l’armée française, défendit le passage des Islettes dans la forêt de l’Argonne, et contribua par ce beau fait d’armes à délivrer la France de l’armée germanique, laquelle marchait sur Paris et de Fanny Dillon leur fille, épouse du général Bertrand, modèle d’esprit, de courage et de bonté, fidèle à ses devoirs d’épouse et de mère, elle suivit son mari aux isles d’Elbe et de Sainte Hélène, où ils partagèrent ensemble, le sort du grand Napoléon leur bienfaiteur.

Fanny, comtesse Bertrand, sur Persée

Souces : Un grand merci à Mr Miguel Montoy pour ses précieux renseignements.

Thierry Engels (APPL 2018)

(APPL 2018)