Navigation







Arts de la Radio et de la télévision - Jeux télévisés

CAPELOVICI Jacques (1922-2011)

3eme division
dimanche 15 février 2015.
 

Maître Capello

Jacques Capelovici dit Maître Capello ou Maître Capelo, voit le jour le 19 décembre 1922 à Paris.

Décédé le 20 mars 2011.

Linguiste français, animateur de jeux télévisés francophones.

À partir de 1976, il devient célèbre pour sa participation au jeu de FR3, Les Jeux de 20 heures. Il apparaît régulièrement dans d’autres émissions de télévision et même dans des spots publicitaires. Ses grilles de mots fléchés ont été publiées chaque semaine dans le magazine Télé 7 jours pendant de nombreuses années.

Né d’un père d’origine roumaine et d’une mère bretonne, Jacques Capelovici lisait le braille, était agrégé d’anglais, certifié d’allemand, diplômé d’italien et de scandinave ancien.

Sa carrière d’enseignant le conduit à être professeur d’allemand au cours complémentaire du 93 rue d’Alésia à Paris 14e en 1952, puis professeur d’anglais à l’ECCIP (École commerciale de la chambre de commerce et d’industrie de Paris), rue Armand Moisant Paris 15e, à la fin des années 1950 et au début des années 1960, et professeur d’anglais au lycée Lakanal à Sceaux de 1956 aux années 19807.

Grammairien pointilleux, il s’oppose avec véhémence à l’essor du franglais, aux propositions de rectifications orthographiques du français en 1990 et aux propositions de féminisation des noms de métier, de fonction et de grade. Il affectionne les calembours et l’un de ses plus connus est : « C’était une femme qui avait épousé son temps... comme Simone Signoret ! »

Il révèle également à ses élèves les secrets du palindrome en prononçant régulièrement son exemple favori : « Éric notre valet alla te laver ton ciré », ajoutant négligemment qu’on peut tout aussi bien remplacer Éric par Luc ! Il est aussi l’auteur du palindrome : « Ésope reste ici et se repose. » Dans Les Jeux de 20 heures il se plaisait à utiliser l’expression « de bon aloi ».

Chaque année, Jacques Capelovici allait faire passer les épreuves du baccalauréat aux détenus de la prison de Fresnes, se faisant un plaisir d’apparaître devant les caméras de télévision, hilare, descendant du « panier à salade » qui l’amenait sur les lieux.

Il figurerait[réf. nécessaire] comme correspondant épistolaire d’Étiemble dans son livre de 1964, Parlez-vous franglais ?.

On lui doit l’importation en France des mots fléchés.

Déjà de son vivant, et encore après sa mort, son nom est évoqué par antonomase pour qualifier un expert en bonne grammaire, un « puits de science », ou quelqu’un de professoral ou un tiers appelé en expert pour arbitrer un conflit portant notamment sur un fait de langue français. On trouve trace de cette habitude sur l’internet francophone où « Maître Capello » est utilisé comme pseudonyme ; de même, une photo de Maître Capello est parfois postée lorsqu’une personne en corrige une autre.

Radio, télévision et cinéma :

1969-1981 : juge-arbitre au Francophonissime (rebaptisé Francophone d’or en 1980-1981)

1970 : juge-arbitre dans Pourquoi ?

Sociétaire des Grosses Têtes sur RTL

1976-1987 : Les Jeux de 20 heures sur FR3 (future France 3)

1987 : rôle de Maître Accapela dans Objectif : Nul

1999-2000 : invité récurrent de C’est quoi ce bordel ?, sur Europe 2

2003 : rôle d’un « homme interrogé dans le parc » dans le film de Laurent Baffie, Les Clefs de bagnole

Il repose avec son épouse dans la 3eme division.

Sources : Wiki et divers (APPL 2015)