Navigation







Auteurs dramatiques - Ecrivains - Poétes - Hommes de lettres

BILLETDOUX François (1927-1991)

13eme division
jeudi 12 février 2015.
 

Ecrivain et dramaturge

François Billetdoux voit le jour à Paris,le 7 septembre 1927.

Décédé à Paris, le 26 novembre 1991.

Auteur dramatique et romancier français.

Il est l’un des initiateurs du nouveau théâtre ; ses œuvres décrivent le monde avec un humour féroce teinté de burlesque qui tourne parfois à l’humour noir.

Cofondateur de la SCAM, il est le créateur du néologisme multimédia1.

Il est le père de l’actrice Virginie Billetdoux et de l’écrivain Raphaële Billetdoux.

Théâtre :

À la nuit la nuit (1955)

Le comportement des époux Bredburry (1955)

Tchin-Tchin (1959)

Comment va le monde, Môssieu ? Il tourne, Môssieu (1964)

Il faut passer par les nuages (1966)

Silence, l’arbre remue encore (1967)

7 + quoi ? (1969) : théâtre du Gymnase

Femmes Parallèles (1970) : création à la Comédie-Française

Rintru pa trou tar, hin (1971)

Les Veuves (1972)

La Nostalgie, camarade (1974) : création par la Comédie-Française au Théâtre National de l’Odéon

Ai-je dit que je suis bossu ? (1980)

Réveille-toi, Philadelphie (1988)

Romans :

L’Animal (1955)

Royal garden blues (1957)

Brouillon d’un bourgeois (1961)

Comédien :

1959 : Tchin-Tchin de François Billetdoux, mise en scène François Darbon, Poche Montparnasse

1961 : Va donc chez Thorpe de François Billetdoux, mise en scène Antoine Bourseiller, Studio des Champs-Élysées

1971 : Rintru pa trou tar hin ! de François Billetdoux, mise en scène Serge Peyrat, théâtre de la Ville

Metteur en scène :

1955 : Au jour le jour de Jean Cosmos, théâtre de l’Œuvre

1955 : À la nuit la nuit de François Billetdoux, théâtre de l’Œuvre

1960 : Le Comportement des époux Bredburry de François Billetdoux, théâtre des Mathurins

1964 : Comment va le monde, Môssieu ? Il tourne, Môssieu de François Billetdoux, théâtre de l’Ambigu

Remarque :

Femmes parallèles est en fait composé de trois monologues Léonore, Anatolie et Julie Mad ; la pièce a été créée sous ce titre à la Comédie-Française le 2 novembre 1970 par Denise Gence, Catherine Samie et Christine Fersen (mise en scène Jean-Pierre Miquel). Ces trois textes sont réunis avec Bagage, Gnagna, Machin-tout-court, Pilaf et Ai-je dit que je suis bossu ? dans un recueil intitulé Monologues paru chez Actes Sud.

Sources :Fonds d’études : Les archives de François Billetdoux, notes préparatoires, versions successives des œuvres, repentirs, ont été données par son épouse au département des Arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France