Navigation







Arts de la Radio et de la télévision - Direction des programmes - Production

MORISSE Lucien (1929-1970)

12eme division
jeudi 12 février 2015.
 

Directeur des programmes

Lucien Morisse, voit le jour le 9 mars 1929 à Paris.

Décédé le 11 septembre 1970 dans la même ville.

A été directeur des programmes à Europe n° 1 et le directeur général de « Disc’AZ ».

Il a découvert de nombreux talents : Marino Marini, Dalida, Petula Clark, Christophe, Pascal Danel, Nicole Rieu, Saint-Preux, Michel Polnareff, Gilles Marchal, Hubert Wayaffe, Micberth, Michel Cogoni, etc.

Ancien discothécaire à la RTF, Lucien Morisse est remarqué par Pierre Sabbagh qui lui confie, en 1950, l’illustration sonore, à l’époque assurée en direct, du journal télévisé. Il est appelé, en 1956, par les fondateurs d’Europe n° 1 pour donner un style de radio populaire et vivant ; il a été pour beaucoup dans le succès de la jeune station.

Lucien Morisse est surtout celui qui importa en France la playlist en vigueur sur les radios américaines, dont le principe est de multi-diffuser un titre afin d’en faire un tube.

En avril 1960, Lucien Morisse, alors responsable de la programmation musicale d’Europe n° 1 et animateur de l’émission Le Discobole, casse en direct le premier disque de Johnny Hallyday. Arlette Tabard, secrétaire générale à la Sacem, témoigne : « Très vite, j’ai commencé à réaliser son émission Le Discobole, avec Jean Peigné. C’est là qu’il a cassé le disque de Johnny en s’exclamant à l’antenne : « Voilà un disque que vous entendez pour la première et la dernière fois ! ». C’est l’une des rares fois où l’on s’est engueulés. C’était en fait une provocation de sa part ! »

La légende veut que Morisse ait manqué d’intuition sur Halliday mais la réalité est plus simple : le disque en question, sorti un mois plus tôt, était une reprise d’une chanson de Dalida, le grand amour de Morisse : T’aimer follement.

Lucien Morisse suscite la création de l’émission Pour ceux qui aiment le jazz de Daniel Filipacchi et Franck Ténot, de Musicorama, puis celle d’un programme spécialement destiné aux teenagers qu’il baptise lui-même Salut les Copains.

Le 8 avril 1961, il épouse Dalida après cinq ans de vie commune, mais leur mariage ne dure que quelques mois. En 1963, il épouse la mannequin Agathe Aëms1. Ils ont deux enfants.

Lucien Morisse s’est suicidé par arme à feu, le 11 septembre 1970, dans son appartement du 7 rue d’Ankara à Paris, à l’âge de 41 ans.

Michel Polnareff a composé la chanson Qui a tué grand-maman ? (1971, album Polnareff’s) à sa mémoire.