Navigation







Médecins - Chirurgiens - Psychanalistes - Hommes de l’Art

CAYAT Elsa (1960-2015)

jeudi 22 janvier 2015.
 

Psychiatre et psychanalyste

Elsa Cayat, voit le jour le 9 mars 1960 à Tunis (Tunisie)

Morte assassinée le 7 janvier 2015 à Paris lors de l’attentat contre Charlie Hebdo

Psychiatre et psychanalyste française.

Elle est la fille de Georges Khayat, tunisien originaire de Sfax, médecin et écrivain, auteur de Jeunesse portant sur la vie de la communauté juive sous la colonisation.

Devenue elle-même psychiatre et psychanalyste, elle avait son cabinet avenue Mozart dans le 16e arrondissement de Paris.

Elle est également collaboratrice de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo dans lequel elle signait toutes les deux semaines la chronique « Charlie Divan ».

Elsa Cayat est morte assassinée à Paris le 7 janvier 2015 lors de l’attentat contre Charlie Hebdo.

Elle a été inhumée le 15 janvier 2015 dans le Carré Juif du Cimetière de Montparnasse.

Vie privée :

Elle était la compagne de Paulus Bolten - père de sa fille Hortense, âgée de 20 ans lors du drame - et était de confession juive.

Elle est également la nièce de la romancière Jacqueline Raoul-Duval.

Ouvrages :

Un homme + une femme = quoi ?, Payot, Jacques Grancher, Paris, 1998, (ISBN 2733906054)

avec Antonio Fischetti, Le désir et la putain : les enjeux cachés de la sexualité masculine, Albin Michel, Paris, 2007, (ISBN 2226179275)

Articles :

Elsa Cayat, « En quoi la fétichisation de la science par la technocratie aboutit-elle à la négation de l’homme et à l’éradication de la pensée ? », Enfance dangereuse, enfance en danger ?, ERES,‎ janvier 2007, p. 189-202 (ISBN 9782749207612, DOI 10.3917/eres.march.2007.01.0189, lire en ligne) Elsa Cayat, « L’écart entre le Droit et la loi », La maîtrise de la vie, ERES,‎ 1er février 2012, p. 235-250 (ISBN 9782749215693, DOI 10.3917/eres.march.2012.01.0235, lire en ligne).

Sources : Wikipédia et divers (APPL 2015)