Navigation







Cinéma - Acteurs - Metteurs en scène - Arts de l’écran

BERRY Jules (1883-1951)

80eme division
lundi 13 février 2006.
 

Les visiteurs du soir

Jules Berry, de son vrai nom Jules Paufichet, est né le 9 février 1883 à Poitiers dans la Vienne.

Ce fut un acteur prolifique aux multiples rôles et qui possède à son palmarès quelques films cultes et chefs d’œuvre du cinéma français. Son jeu et l’emploi de la raideur de ses mains due à l’arthrose dont il souffrait, lui donne une place à part au Panthéon des gloires du cinéma de l’époque.

Il commence sa carrière cinématographique en 1929 avec deux films : Crossroads et L’argent. Puis ce sera Mon cœur et ses millions (1931), Le Roi des palaces et Quick (1932), Il trouve sa mesure avec le célèbre Crime de Monsieur Lange, en 1936, où il donne toute sa dimension d’acteur. Cette année là, il tournera trois films, La bête aux sept manteaux, Aventure à Paris et le Voleur de femmes. Les Rois du sport, en 1937, où il donne la réplique à Raimu et Fernandel dans une comédie comique. De 1937 à 1939, il enchaîne film sur film dont Le jour se lève de Marcel Carné, avec Jean Gabin, Arletty, Bernard Blier, Jacqueline Laurent, film devenu culte.

Puis c’est La Symphonie fantastique en 1941, avec Jean-louis Barrault, René Saint Cyr, Lise Delamare, Catherine Fontenay avec pour réalisateur, Christian-Jaque. En 1942, c’est l’inoubliable Les visiteurs du soir, film fantastique avec Arletty, Fernand Ledoux, Marie Déa, Alain Cuny, réalisé par Marcel Carné. Jules Berry y campe un diable fantastique.

De 1942 à 1951, il ne quitte pratiquement pas l’écran avec à son actif prés de trente films. Mais, usé par la maladie, il décède le 23 avril 1951 à Paris.

Crédit photo : Claude Schauwb (APPL 2014)