Navigation







Seconde Guerre Mondiale - France Libre - Résistance

BRISDOUX GALLONI D’ISTRIA Pierre (1914-1944)

97eme division
mardi 21 octobre 2014.
 

Compagnon de la Libération

20 octobre 1914.

Naissance à Alger du lieutenant Pierre BRISDOUX GALLONI D’ISTRIA, Compagnon de la Libération, tué au combat à l’âge de 30 ans, le 8 décembre 1944, lors d’une attaque sur le quartier général de l’organisation Todt.

Pierre Brisdoux Galloni d’Istria, docteur en droit, rejoint l’Armée de l’air en 1939. Il tente de passer en Angleterre dès le 18 juin 1940, mais échoue et est démobilisé.

Après ce premier échec, Pierre Brisdoux Galloni d’Istria tente fin décembre 1940 de rejoindre les Forces françaises libres : il passe en Algérie et tente de rejoindre le Cameroun mais sera arrêté comme « déserteur » à Niamey au Niger.

Il s’enfuit et rejoint le Tchad avec quelques camarades par le Sahara, le nord du Niger, le désert du Ténéré et le Tibesti tout en étant poursuivi par les forces de Vichy. Un incroyable parcours de plusieurs milliers de kilomètres réalisés en deux mois, ce qui lui vaut d’être condamné à mort pour trahison par le tribunal militaire de Dakar.

Le général de Gaulle, à Fort-Lamy, se déplace en avion à Zouar pour les accueillir en mai 1941.

Pierre Brisdoux Galloni d’Istria s’engage dans les Forces aériennes françaises libres, rejoint le groupe de chasse Alsace et participe à la défense des côtes de Syrie et de Palestine.

Lieutenant en mars 1942, il prend part à la campagne de Libye. En 1943, il rejoint la Grande-Bretagne et le groupe de chasse Île-de-France. Affecté au 340 "free french" Squadron, il assure la défense des côtes de Grande-Bretagne et remplit des missions offensives sur le nord de la France. Le 6 juin 1944, il participe ainsi au débarquement.

Pierre Brisdoux Galloni d’Istria est affecté en août 1944, au 198 Squadron (la fameuse escadrille anglaise Killer Squadron) qui sert sous les ordres du commandant Yves Ezanno.

C’est au cours d’une mission qu’il trouve la mort : il est abattu le 8 décembre 1944 lors d’une attaque sur le quartier général de l’organisation Todt près d’Utrecht (Hollande).

Distinctions :

Chevalier de la Légion d’honneur

Compagnon de la Libération

Croix de guerre 1939-1945 (4 citations)

Médaille de la Résistance avec rosette

Médaille coloniale avec agrafe « Libye »

Médaille des évadés

Il repose dans la 97e division.

Source : Pierre Brisdoux Galloni D’Istria

Wikipédia et divers (APPL 2014)

Photo : P. Landru (2017)