Navigation







Monuments remarquables - Personnalités étrangères

DAVIS POWER Anne (1799-1895) Sépulture de famille

95eme division (1ere ligne)
lundi 23 juin 2014.
 

Sépulture DAVIS - POWER

Thomas E. Davis (1785-1878) était un promoteur immobilier connu pour être à l’origine des résidences New Yorkaises construites entre 1830 et 1860.

Originaire de Grande Bretagne il s’est installé dans le New Jersey, avec l’intention de faire fortune dans la distillerie. Avec le soutien financier des frères Josephs célèbres banquiers américains, il commence une carrière de spéculation immobilière.

En 1831 il a construit les terrasses des maisons de style dit « fédéral » à hauteur de la 8ème rue à Manhattan, près de St Mark place.

Entre 1834 et 1835, Davis achète des terrains sur Staten Island, créant une station balnéaire inspirée de celle de Brighton en Angleterre. Il la baptise le nouveau Brighton et y fait construire des maisons de style grec sur tout le littoral.

De riches entrepreneurs s’associent à lui et exploitent la zone en faisant une banlieue de Manhattan accessible par bateaux à vapeur. La crise financière de 1837 provoque la saisie de l’association. Davis perd une fortune dans ce krach mais son affaire parvient à rester saine.

Dans les années 1840 Davis achète 400 terrains sur la 5ème Avenue pour quelques cent dollars chacun et construit un « bloc » complet de logements locatifs entre les 32 et 31ème rues.

Il est bientôt classé en troisième position des propriétaires immobiliers les plus riches de la ville après les Astor et les Stewart. En pleine guerre de Sécession il s’exile en Italie avec sa famille.

Thomas Edward Davis épouse en 1828, Anne Power, une irlandaise originaire de Cork où elle est née en octobre 1799.

Thomas et Anne Power auront huit enfants, un garçon et sept filles. Les filles firent toutes de brillants mariages et la plupart des enfants s’installèrent en Europe.

L’ainée Kate (1829) épousera Frederick Gebhard. Le couple restera aux Etats Unis. Leur petite fille, Cathleen Neilson épousera le milliardaire Reginald Claypoole Vanderbilt.

Isabel (1832) deviendra Mme John F. A. Sanford ; Anna (1833) épousera Auguste La Montagne. Mathilde (1841) deviendra Donna Antonio Duca Lante Montefeltro Della Rovere. Elisa (1844) sera Marquise Angelo Gavotti Verospi ; Nora (1847) sera vicomtesse d’Hauterive par son alliance avec Charles Joseph Blanc de Lanautte vicomte D’Hauterive ; Marie (1850) épousera en premières noces Anatole Taffin D’Heursel, puis en deuxièmes, Henry Say, frère de la richissime Marie-Charlotte Say (1857-1943) princesse de Broglie et propriétaire du château de Chaumont sur Loire. Enfin, leur seul fils, Thomas E. Davis (1837) épousera Marianita fille cadette de Lorenzo Jove.

Thomas Edward Davis meurt à Florence le 16 mars 1878 à l’âge de 93 ans. Son épouse Anne Power Davis, s’installe alors à Paris, au 4 de la rue Christophe Colomb à deux pas de chez sa fille Isabel Sanford, mère de la comtesse Maurice Sala. Elle s’éteindra à 96 ans, le 6 juillet 1895.

La sépulture d’Anne Power Davis jouxte celle de sa fille Isabel en bordure de la 95ème division.

Sources et photos : Eric Van Zandt, avec tous nos remerciements pour son amicale contribution.