Navigation







Monuments remarquables - Cimetiere de la Magdeleine- Paris

DESCLOZEAUX Louis Ollivier Pierre (1732-1816)

45eme division (1ere ligne, O, 16)
dimanche 18 mai 2014.
 

Propriétaire du cimetière...

Louis Ollivier Pierre Desclozeaux voit le jour en 1732.

Décédé en 1816.

Propriétaire du cimetière de la Magdeleine à Paris où ont été inhumés le Roi Louis XVI et la Reine Marie-Antoinette.

Ce cimetière se trouve à l’endroit où de nos jours s’élève la chapelle expiatoire voulue par le Roi Louis XVIII pour honorer la mémoire des souverains exécutés sous la Terreur.

Desclozeaux repose dans la 45e division sous un monument fort modeste.

Le cimetière de la Madeleine

Le cimetière de la Madeleine est un ancien cimetière parisien situé dans l’actuel huitième arrondissement de Paris. Il a servi, pendant la Révolution française, à déposer les corps des personnes guillotinées place de la Révolution (actuelle place de la Concorde).

De nos jours, le site est le square Louis-XVI dans lequel a été bâti la Chapelle expiatoire, érigée sur ordre de Louis XVIII pour perpétuer le souvenir de l’exécution de son frère Louis XVI et de son épouse, Marie-Antoinette.

Avec les cimetières de Picpus, des Errancis et Sainte-Marguerite il était un des quatre cimetières du Paris de la Révolution à avoir reçu des corps suppliciés par la guillotine.

Liste des personnalités inhumées :

Louis XVI († 21 janvier 1793). Ses restes sont transportés du cimetière de la Madeleine à la basilique Saint-Denis le 21 janvier 1815.

Marie-Antoinette (16 octobre 1793). Ses restes sont transportés à la basilique Saint-Denis le 21 janvier 1815.

Charlotte Corday (18 juillet 1793). Les vingt-deux Girondins tous guillotinés le 10 Brumaire an II : Charles-Louis Antiboul Jacques Boilleau Jean-Baptiste Boyer-Fonfrède Jacques-Pierre Brissot Jean-Louis Carra Gaspard-Séverin Duchastel Jean-François Ducos Charles Éléonor Dufriche-Valazé Jean Duprat Claude Fauchet Jean-François Martin Gardien Armand Gensonné Jacques Lacaze Marc David Lasource Claude Romain Lauze de Perret Pierre Lehardy Benoît Lesterpt-Beauvais Jacques Pierre Agricol Mainvielle Charles-Alexis Brûlart, marquis de Sillery Pierre-Victurnien Vergniaud Louis-François-Sébastien Viger

Madame Roland (8 novembre 1793).

La comtesse Jeanne du Barry (favorite de Louis XV, décédée le 8 décembre 1793).

Olympe de Gouges (3 novembre 1793).

Les gardes suisses tombés au palais des Tuileries le 10 août 1792.

Antoine Charles Augustin d’Allonville tué au palais des Tuileries le 10 août 1792.

Antoine-Nicolas Collier, général Comte de la Marlière, condamné à mort par le tribunal révolutionnaire le 26 novembre 1793 (6 Frimaire an II).

Charles Henri d’Estaing, amiral de France, condamné par le tribunal révolutionnaire et guillotiné 28 avril 1794 (9 Floréal an III)

Le cimetière après 1793 :

Pierre-Louis-Olivier Descloseaux, un riverain du cimetière de la Madeleine, acheta le lopin de terre. Ayant été témoin des inhumations qui y furent faites, et ayant dressé la liste des 1343 personnes guillotinées de 1792 à 1794, il avait circonscrit l’endroit exact où reposaient les corps et entouré le carré d’une charmille avec des saules pleureurs et des cyprès, dans le souci de sauvegarder les dépouilles du couple royal et des autres victimes qui y étaient inhumées.

Ce cimetière est désaffecté en mars 1794. Sous la Restauration, Louis XVIII fait ériger à cet emplacement la chapelle expiatoire, réalisée par Pierre-François-Léonard Fontaine. En 1844, les squelettes sont transférés à l’Ossuaire de l’Ouest et puis en 1859 aux Catacombes de Paris.

Sources : APPL 2014 - Sources : Monuments Nationaux, « chapelle expiatoire Louis XVI » (consulté le 11 novembre 2007).