Navigation







Peintres - Dessinateurs - Décorateurs - Stylistes

BEJOT Eugène (1867-1931)

59eme division (1ere ligne, intérieure)
vendredi 11 avril 2014.
 

Peintre et graveur français

Eugène Joseph Béjot voit le jour en 1867 à Paris, le 31 août.

Décédé le 28 février 1931.

Peintre, graveur, aquafortiste, lithographe, xylographe.

Eugène Béjot travaille chez Julian, fréquente l’atelier de Gustave Boulanger avant de devenir l’élève de Jules Lefebvre et de Benjamin Constant.

Initié à l’eau-forte par Ibels en 1892 et son ami Henri Guérard, il est également l’ami et l’élève de Bracquemond et de Lepère.

Avec ce dernier, entre autres, il participe au renouveau de la gravure en couleurs repérée.

Paysagiste urbain, il fait parti de ces aimables chroniqueurs que Roger-Marx nomme « L’Eau-forte parisienne ». Peu des aspects de Paris, dont il est amoureux, lui échappent (les ponts en 1892, les squares et les jardins en 1896, les vieux murs en 1899, les monuments et les bateaux en 1903), de même pour les figures typiques et les scènes quotidiennes.

Actif principalement à Paris, ses gravures, publiées en album ou planches isolées, remportent un grand succès en France et en Angleterre.

Janine Bailly-Herzberg en recense quatre cent trente six.

Distinctions & récompenses :

1893 : Sociétaire de la Société des Peintres-Graveurs, et, associé de la Société Nationale des Beaux-arts.

1900 : Médaille d’argent à l’Exposition Universelle, et, associé de la Royal Society of Painters-Etchers.

1903 : Sociétaire de la Société Nationale des Beaux-arts.

1908 : Sociétaire de la Royal Society of Painters-Etchers.

1912 : Chevalier de la Légion d’Honneur.

Il repose dans la 59e division.