Navigation







Commune de Paris (mars-mai 1871)

GUESDE Jules (1845-1922)

87eme division (columbarium)
jeudi 9 février 2006.
 

Fondateur du Parti Ouvrier

Jules Guesde, de son vrai nom Jules Bazile est né à Paris en 1845. Il fait de bonnes études et obtient son bac à Dunkerque en 1861.

En 1867, il devient journaliste et prend le nom de sa mère Guesde. En 1871, il est condamné à cinq années de prison à cause de son soutien à la Commune de Paris, il décide de se réfugier en Italie où il découvrira le socialisme.

Il ne rentre à Paris qu’en 1876.En 1879, c’est la création du Parti Ouvrier qu’il fonde avec son ami Paul Lafargue, et qui prendra le nom de Parti Ouvrier Français en 1893.

En 1880, il séjourne à Londres où il rencontre Karl Marx. Par l’intermédiaire de son journal L’Egalité (1877-1883), il permet la diffusion en France des idées marxistes. Il se présente en 1881 aux élections législatives à Roubaix, il n’obtient que 4,6 % des voix. Il faut attendre 1891 pour que Jules Guesde soit élu député de Roubaix.

En 1902, son parti fusionne avec plusieurs autres pour former le Parti Socialiste Français. En 1904, lors du congrès socialiste international d’Amsterdam, ses thèses emportent un très vif succès. Mais en France le courant conduit par Jean Jaurès, devient majoritaire.

En 1905, le Parti Socialiste de France (ex parti ouvrier Français) et le Parti Socialiste Français fusionnent pour fonder la SFIO. En 1906, il est réélu député de Roubaix.

En dépit de ses positions théoriques, il est ministre d’état de 1914 à 1916 sous les cabinets Viviani et Briand. Il adopte alors certaines des positions nationalistes pendant la première guerre mondiale (1914-1918).

Jules Guesde est décédé le 28 juillet 1922 à Lille, à l’âge de 77 ans. Sa dépouille est crématisée et ses cendres déposées au columbarium du Père Lachaise.