Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Editeurs - Hommes de lettres

BUSNACH William (1831-1907)

7eme division (1ere ligne, AF, 25)
vendredi 21 mars 2014.
 

Littérateur français

William-Bertrand Busnach, voit le jour le 7 mars 1832 à Paris où il est mort le 21 janvier 1907.

Dramaturge, librettiste et romancier français.

Appartenant à une famille juive algérienne alliée à celle du compositeur F. Halévy, il est le fils de Mouchy Busnach et de Elisa Esther Rodrigues-Henriques.

Busnach se consacra, après avoir occupé un emploi dans les douanes, au théâtre et, dirigea pendant le théâtre de l’Athénée de 1867 à 1869.

Il a écrit pour cette scène et pour plusieurs autres, une quantité considérable de pièces, avec des collaborateurs variés, tels que Henry Buguet, Élie Frehault, Jules Fréval, Armand Liorat, Marquet, etc.

Les plus importantes sont celles dans lesquelles il a adapté pour le théâtre les principales œuvres d’Émile Zola.

Il a donné en outre quelques romans dont l’un, le Petit Gosse, a été couronné par l’Académie française. On lui doit également le libretto de l’opérette Pomme d’api d’Offenbach.

Busnach fut, en son temps, une figure bien connue et boulevardière. On vantait et on se racontait ses traits d’esprit.

Œuvres partielles :

Busnach caricaturé par Lhéritier.

Les Virtuoses du pavé, bouffonnerie musicale en 1 acte, Paris, Folies-Marigny, 19 avril 1864, Paris, E. Dentu, in-12 ; Cinq par Jour !, folie-vaudeville en 1 acte, Paris, Folies-Marigny, 27 avril 1865, E. Dentu, 1865 ; Les Gammes d’Oscar, folie musicale en 1 acte, musique de Georges Douay, Paris, théâtre des Folies-Marigny, 20 mai 1865, Le Bailly, 1900 ; C’est pour ce soir ! à-propos en 1 acte, avec A. Belot, Paris, Bouffes-Parisiens, 25 avril 1865, Michel Lévy frères, 1865 ; Les Petits du premier, opéra-bouffe en 1 acte, musique de Émile Albert Paris, Bouffes-Parisiens, 3 mars 1865, Paris, E. Dentu, 1865, in-12 ; Le Myosotis, aliénation mentale et musicale, avec A. de Noé, musique de Ch. Lecoq, Paris, Palais-Royal, 2 mai 1866, A. Lacroix, Verboeckhoven et Cie, 1874...

Sources : Polybiblion : revue bibliographique universelle, t. 63, Paris, Aux bureaux du Polybiblion,‎ 1907, 576 p. (lire en ligne), p. 269-70.