Navigation







Monuments remarquables - Grandes familles de France

ETAMPES Louis Félicité Omer, marquis d’ (1763-1833)

35eme division
dimanche 16 mars 2014.
 

TOMBEAU DU MARQUIS D’ESTAMPES

Louis Félicité Omer d’Estampes, voit le jour en 1763.

Décédé 20 juin 1833.

Comte, puis marquis d’Estampes à la mort de son père, marié à Anne Camus puis, en 1787, à Christine Rouillé du Coudray.

Sa fille Ambroisine épousa le frère du célèbre La Bedoyère dont le tombeau se trouve division 16.

Louis d’Estampes émigra un temps à la Révolution. En août 1792, M. Liancourt, commandant général et M. d’Estampes fils restèrent au château de Mauny jusqu’au au 3 germinal, jour où ils s’enfuirent à la nouvelle que des commissaires de la Convention allaient venir les arrêter. (Arch. du dép. Interrogatoires de Renoult, garde, et de Chatin, professeur des enfants d’Estampes).

Le 6 germinal, Siblot ordonnait l’arrestation de Germain Rosier, de la commune de Mauny, qui avait facilité cette fuite en achetant de M. de Liancourt pour 2000 l. de meubles, qu’il avait payés avant livraison.

Officier, chevalier de Saint-Louis, maréchal de camp, Louis Félicité Omer d’Estampes fut maire de Mauny de 1814 à sa mort, en 1833, qui marque la fin de la présence de la famille d’Estampes au château de Mauny.

Dans le tombeau se trouvent réunis :

Son épouse, Christine Rouillé du Coudray (5 mai 1766- 15 avril 1832) marquise d’Estampes.

Son neveu Hector, comte d’Estampes (1804-1890) Colonel du 3e régiment de dragons en 1860, général de brigade et son épouse Antoinette Angélique de Sainte Marie d’Agneaux, comtesse d’Estampes, (7 novembre 1824 - 27 octobre 1906).

Sources : Un grand merci à Eric Van Zandt pour cet article et ces photos...