Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Editeurs - Hommes de lettres - Chansonniers

MEUSY Victor (1856-1922)

90eme division
mercredi 26 février 2014.
 

Chansonnier montmartrois

Louis Eugène dit Victor MEUSY voit le jour à Paris en 1856.

Décédé à Paris en 1922.

Chansonnier et revuiste français

Employé dans une maison de tissus du Sentier, il s’occupait plutôt à satiriser ses collègues.

Des amis l’ayant emmené aux Hydropathes, il y est enrôlé et suit l’équipe au Chat-Noir.

Ses chansons connurent un succès populaire et immédiat ; aussi, pour mieux se consacrer à la chanson, Meusy entre aux Chemins de fer, ce qui lui assure le pain quotidien.

Tout en se produisant dans les principaux cabarets, il fait représenter de nombreuses revues (40 environ).

En 1897, il fonde le Trianon, café-concert consacré aux chansonniers, qui n’eut que quelques mois d’existence, malgré une affiche somptueuse. Président de la S.A.C.E.M. (1912-1913).

Meusy a été l’hôte assidu du cabaret des Assassins (Lapin à Gill). Il avait écrit une chanson qui, de sa propre expression, était le God Save the Queen de l’établissement.

Dans la lignée de Désaugiers (dont il s’est particulièrement inspiré dans les Halles), sa chanson est moins boulevardière que faubourienne. Elle est joviale, moqueuse, mais sans grossièreté.

Il repose dans la 90e division.