Navigation







Chanteurs - Art vocal - Art lyrique

CHAMBON Marius (1864-1945)

60eme division
jeudi 20 février 2014.
 

Chanteur de l’opéra

CHAMBON Marius voit le jour à Vénissieux, le 13 mai 1864.

Décédé à Paris, août 1945.

Chanteur lyrique (Basse)

Marius Chambon ébute le 20 juillet 1892 dans LES HUGUENOTS (Marcel).

En 1892 chante : LA JUIVE (Brogni), L’AFRICAINE (don Pedro), ROBERT LE DIABLE (Bertram), GUILLAUME TELL (Walter, puis Gessler en 1899).

En 1893, LOHENGRIN (le Roi, puis de Telramund en 1905), LA WALKYRIE (Hunding) ; en 1895 : ROMÉO ET JULIETTE (Frère Laurent), LA MONTAGNE NOIRE (Père Saval), SIGURD (Hagen), TANNHÄUSER (Landgrave) ; en 1896, FREDEGONDE (Prétextat), AÏDA (Ramfis), HAMLET (Spectre, puis le Roi en 1900), LA FAVORITE (Balthazar), FAUST (Méphistophélès), DON JUAN (Commandeur).

En 1897, LES MAITRES CHANTEURS DE NUREMBERG (Pogner) ; en 1898, LE PROPHÈTE (Zaccharie) ; en 1899, LE BOURGEOIS GENTILHOMME (Divertissement) ; en 1900, PATRIE ! (Duc d’Albe) ; en 1904, LE TROUVÈRE (Fernand). A créé SAMSON ET DALILA (le Vieillard hébreu) et LA PRISE DE TROIE (l’Ombre d’Hector).