Navigation







Créateurs - Hommes d’affaires - Entrepreneurs

COINTREAU (Famille)

Carré
mercredi 19 février 2014.
 

industriel angevin

La distillerie Cointreau a été fondée en 1849 rue Saint-Aubin à Angers par les frères Adolphe et Édouard-Jean Cointreau.

Leur premier succès a été le guignolet, alcool de cerise dont la recette avait été oubliée jusqu’à ce qu’ils le reproduisent.

En 1857, fort du succès de ses différentes liqueurs, l’entreprise déménage son site de production quai Gambetta, en bord de Maine.

Mais ce sera la liqueur Cointreau, inventée en 1875 par Édouard Cointreau, qui fera le succès définitif de l’entreprise : il met au point un nouveau procédé de distillation pour obtenir un liquide "triple sec", pur et transparent, embouteillé dans un contenant aux formes brevetées.

La liqueur obtient de nombreuses médailles et bénéficie d’une campagne publicitaire innovante, notamment une première publicité cinématographique réalisée par un opérateur des Frères Lumière.

Dans les années 1940, la marque ouvre une boutique sur les Champs Élysées et s’exporte aux Etats-Unis, premier marché pour la liqueur d’orange.

En 1969, la direction décide de déplacer les 20 cuves de distillation dans la nouvelle usine de Saint-Barthélemy-d’Anjou. En 1989, une fusion s’opère avec les cognacs Rémy Martin pour donner Rémy Cointreau.

La méthode de production est un secret de famille. La distillerie est partiellement ouverte au public dans le cadre d’un musée inauguré pour les 150 ans de l’entreprise en 1999, même si certains endroits sont protégés et interdits aux photos.

Actuellement, on estime le nombre annuel de bouteilles vendues à plus de 15 millions, dans quasiment tous les pays du monde. 90 % de la production est vendue hors de France.

Pierre Cointreau, petit-fils d’Edouard n’a eu de cesse de développer la marque jusqu’à sa disparition en 2011.