Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Editeurs - Hommes de lettres

EICHHOFF Frédéric Gustave (1799-1875)

53eme division (1ere ligne, S, 11)
vendredi 4 mars 2016.
 

Littérateur et linguiste

Frédéric Gustave Eichhoff, voit le jour au Havre le 17 août 1799.

Décédé à Paris le 10 mai 1875.

Philologue et littérateur français.

Fils d’un négociant, il soutient en 1825 à Paris, sa thèse portant sur Hésiode.

Il est suppléant de Claude Fauriel à la Sorbonne (1837-1838), puis professeur de littérature étrangère à la faculté des lettres de Lyon (1842), correspondant de l’Institut, et enfin inspecteur général de l’enseignement secondaire pour l’enseignement des langues vivantes (1855-1862).

De 1860 à 1863, il est vice-président des jurys des concours de langues vivantes (allemand-anglais).

Il écrit énormément, comme en font foi ses nombreux ouvrages relatifs aux langues et littératures classiques, étrangères et orientales, et à la grammaire comparée des langues indo-européennes qu’il fut un des premiers à cultiver en France.

Malgré sa formation classique, sa connaissance approfondie du grec et du latin, ses centres d’intérêt divers, il contribue au développement de l’enseignement de l’allemand et de l’anglais en France, à une époque où les langues vivantes sont peu prisées dans les collèges et les lycées.

Il fut membre de plusieurs sociétés et académies dont l’Académie de Stanislas.

Inspecteur d’Académie

Membre correspondant de l’Institut.

Ouvrages :

Citons de lui, publiés chez Hachette, sauf indication contraire, les ouvrages suivants :

Études grecques sur Virgile : ou recueil de tous les passages des poètes grecs imités dans les Bucoliques, les Géorgiques et l’Enéide, avec le texte latin et des rapprochements (Paris, Delalain, Treuttel et Wurtz, 1825, 407 pp.) ; Grammaire pratique de la langue allemande, précédée d’un traité de prononciation, plus un modèle d’écriture, avec la collaboration de Johann-Valentin Meidinger (Bobée, Baudry, Lagier, 1830) ;

Cours de littérature allemande (Ange, 1836) ;

Parallèles des langues de l’Europe et de l’Inde (1836) ;

Hymne sacré, imité du russe (Paris, imprimerie de Pierre Baudouin, 1839) ;

Langues et littérature des peuples slaves, russes, polonais, lithuaniens (1839) ;

Dictionnaire étymologique des racines allemandes avec leurs identifications françaises et leurs dérivés classés par familles, avec la collaboration de Wilhelm de Suckau (Thieriot, 1840) ;

Mélanges littéraires (Lyon, imprimerie de L. Boitel, 1842) ;

Grammaire pratique de la langue allemande, précédée d’un traité de prononciation et ornée d’un grand tableau de tous les genres d’écriture, avec la collaboration de C.-F. Ermeler et J.-V. Meidinger (Baudry, Dramard-Baudry, 1849) ;

Essai sur la mythologie du Nord (Paris, Dumoulin, 1851) ;

Tableau de la littérature du Nord au Moyen Âge, en Allemagne, en Angleterre et en Scandinavie (1851) ;

Morceaux choisis en prose et en vers des classiques allemands. Trois séries pour les classes de 3e, de 2e et de rhétorique (1852) ;

Morceaux choisis en prose et en vers des classiques anglais. Première série. À l’usage de la cl. de 3e (1852) ;

Morceaux choisis en prose et en vers des classiques anglais. Deuxième série. À l’usage de la cl. de 2e (1852) ;

Tableau de la littérature du Nord au Moyen Age, en Allemagne et en Angleterre, en Scandinavie et en Slovénie (1852) ;

Morceaux choisis des classiques allemands. Traduits en français, avec des notes explicatives. Première série. Cl. de 3e, et deuxième série, cl. de 2e (1853) ;

Morceaux choisis en prose et en vers des classiques allemands. Traduits en français, avec des notes explicatives. Troisième série. Cl. de rhétorique (1854) ;

Poésie héroïque des Indiens comparée à l’épopée grecque et romaine, avec analyses des poèmes nationaux de l’Inde, citations en français et imitations en vers latins (Paris, Auguste Durand, 1860, 388 pp.) ;

Concordance des quatre Évangiles (1861) ;

Exercices de traduction de français en anglais. À l’usage des classes de grammaire et d’humanités (1863) ;

Exercices de traduction d’allemand en français, à l’usage des classes de grammaire (1863) ;

Exercices de traduction de français en allemand (1863) ;

Les Racines de la langue allemande rangées par désinences avec des principes de grammaire et d’étymologie comparée. Complément des exercices de traduction et des morceaux choisis des classiques allemands (1864) ;

Les Racines de la langue anglaise rangées par désinences avec des principes de grammaire et d’étymologie comparée. Complément des exercices de traduction et des morceaux choisis des classiques anglais (1864) ;

Exercices de traduction d’anglais et français. Études préparatoires aux morceaux choisis des classiques anglais. À l’usage des classes de grammaire (1864) ;

Grammaire générale indo-européenne, ou comparaison des langues grecque, latine, française gothique, allemande, anglaise et russe entre elles et avec le sanscrit ; suivie d’extraits de poésie indienne (Paris, Maisonneuve et Cie, Libraires-Éditeurs, ancienne maison Th. Barrois, 1867, 411 pp.) ;

Cours de thèmes allemands à l’usage des classes de grammaire et d’humanités. Nouvelle édition précédée d’un résumé de grammaire (1873) ;

Cours de versions allemandes à l’usage des classes de grammaire (1873) ;

Cours de versions anglaises à l’usage des classes de grammaire. Étude préparatoire aux morceaux choisis (1873).

Il repose dans la 53e division.

Sources Wikipédia et divers

Photos : Pierre-Yves Beaudoin (Wikimédia)

(APPL 2016)