Navigation







Militantes politiques - Personnalités étrangères

SEPTEMBER Dulcie (1935-1988)

87eme division (Columbarium - Cendres remises à la famille)
samedi 4 janvier 2014.
 

Militante anti apartheid

Dulcie Evonne September, plus connue sous le nom de Dulcie September, voit le jour le 20 août 1935 à Athlone dans la banlieue du Cap.

Décédée le 29 mars 1988.

Personnalité politique sud-africaine.

Dulcie September représentait l’ANC et a été assassinée au 28 rue des Petites Écuries dans le 10e arrondissement de Paris, en bas des escaliers ou dans l’ascenseur dans une courette parisienne desservant les bureaux de l’ANC situés au 3em étage, à Paris entre 7 h et 9h du matin, de six coups de feu d’un calibre 22 avec un silencieux tirés en pleine tête.

On ne connaît toujours pas l’assassin, mais les suspects sont Joseph Klue (Sergent Major du SADF), Dirk K. Stoffberg (vendeur d’armes et agent SA), Heine Hüman ainsi que Jean-Paul Guerrier, proche du mercenaire Bob Denard.

Il a été suggéré que cet assassin a été engagé par le gouvernement sud-africain, notamment, le service action des services secrets, le Civil Cooperation Bureau. L’association Survie notamment accuse les services secrets français d’avoir collaboré à cet assassinat.

Avant son assassinat, Dulcie enquêtait sur un trafic d’armes entre la France et l’Afrique du Sud. Il y aurait du trafic de substances nucléaires.

Le lendemain du meurtre, Alfred Nzo a déclaré : « S’il y avait une cible facile, Dulcie September en était une ».

Elle repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris.