Navigation







Compositeurs - Musiciens - Opéra

ROSSINI Gioacchino (1792-1868)

4eme division (1ere ligne, cénotaphe)
samedi 14 janvier 2006.
 

Le barbier de Séville

Gioacchino Rossini est né le 29 février 1792 à Pesaro. Il est formé au conservatoire de Bologne. Son père était corniste, sa mère cantatrice de théâtre, le jeune Rossini est élevé dans une ambiance nomade et musicale.

Très doué, il est chantre, puis, il étudie la composition avec l’abbé Mattei au lycée musical de Bologne (1807). Son premier opéra est : La Cambiale di matrimonio, donné en 1810 à Venise. Il compose sans arrêt, il possède une puissance de travail prodigieuse. Rossini compose trente sept opéras, de Démetrio e Polibio en 1806, à Guillaume Tell en 1829.

Il vient à Paris en 1823, il reçoit un très bon accueil et prend la direction du théâtre-Italien. En 1825, il devient premier compositeur du roi Charles X et inspecteur général du chant en France. Les principales étapes de son œuvre sont : Tancrède et l’Italienne à Alger (1813), Elisabeth, reine d’Angleterre (1815), Le Barbier de Séville (1816), c’est là son opéra le plus célèbre. C’est aussi le premier opéra italien donné en Amérique (New York, 1819), l’intégrale en 1825.

Puis ce sera Othello (1816), Cendrillon, La Pie voleuse (1817), Moïse en Egypte (1818), et Sémiramis (1823), enfin, un de ses chefs d’œuvre, Guillaume Tell (1829). Il est alors au fait de sa carrière, il cesse de composer et n’écrit plus guère d’important qu’un Stabat Mater (1842) et La Petite Messe Solennelle (1864). Malgré cette retraite fort longue, il demeure une des personnalités du monde musical les plus importantes.

Il meurt à Passy le 13 novembre 1868. son tombeau, au cimetière du Père-Lachaise, n’est plus qu’un cénotaphe, sa dépouille est retournée en Italie à Florence, le 1er mai 1887.

Rossini a laissé la quasi-totalité de sa fortune à la Ville de Paris pour la fondation d’une maison hospitalière en faveur des vieux musiciens.

Le Barbier de Séville - G. Rossini

Tombeau de Rossini à Florence...

Crédit photo : Hugo_photo (APPL 2005)

Gravures : Exhumation des restes de Rossini, le 1er mai 1887. Le Petit journal - L’illustration.