Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’Art

OUDIN Paul Marie (1851-1923)

57eme division (3/67 2/56)
mardi 19 février 2013.
 

Médecin français

Paul Marie Oudin voit le jour à Epinal en 1851.

Décédé dans cette même ville en 1923.

Interne de d’Arsonval quand celui-ci est nommé a la chaire de médecine au collège de France.

Il est le préparateur du laboratoire, travaille sur les courant de haute fréquence.

Il est l’inventeur d’un résonateur qui porte son nom.

Le récepteur Oudin inventé par Paul Oudin est un récepteur radio extrêmement simple, facile à construire, utilisable (sans pile électrique) par le grand public, d’une très haute fidélité sonore et d’une étonnante musicalité (comparé au récepteur moderne superhétérodyne), toute la puissance du circuit d’accord inductance-condensateur arrive a l’écouteur, d’une utilisation très simple, aussi peu coûteux que possible, destiné à la réception de la radiodiffusion des grandes ondes et des petites ondes, la réception nocturne des grands postes européens est possible (portée jusqu’à 1000 km si l’on dispose d’une antenne radioélectrique soutenue par un cerf-volant ou par un ballon à gaz).

Afin de permettre l’accord dans une plage de 30 kHz à 40 MHz (10000 mètres à 8 mètres). Une bobine de 100m (environ 1 kg) de fil émaillé 6/10 est enroulé sur un tube de 10 cm de diamètre et de 60 cm de long environ.

Ces mesures n’ont rien d’absolu et peuvent varier dans certaines limites sans modification du résultat, elles sont fournies comme base sur appareils en fonctionnement.

Il utilisa en premier en thérapeutique les effets des courants haute fréquence.

Il est plus connu pour ces travaux que pour la première radiographie faite en France .

Condisciple et ami de Toussaint Barthélémy, compatriote de H. Poincarré.