Navigation







Monuments remarquables - Personnalités - Histoire - Lieux de culte - Cimetières

Eglise NOTRE DAME DES CHAMPS

Paris VIe arrondissement
dimanche 25 décembre 2011.
 

NOTRE DAME DES CHAMPS

L’église Notre-Dame-des-Champs est une église située boulevard du Montparnasse, dans le 6e arrondissement de Paris.

Un lieu de culte ancien. On a trouvé à quelque distance de l’église actuelle des vestiges d’un temple romain dédié au culte du dieu Mercure. Après la conversion de la région parisienne au christianisme, le temple fut dédié à la Vierge Marie et fut baptisé Notre-Dame-des-Vignes, l’endroit étant à l’époque entouré de vignobles.

Par la suite, le roi Robert le Pieux (996-1031) fit agrandir Notre-Dame-des-Vignes pour honorer le lieu où saint Denis aurait célébré les saints mystères.

Les bénédictins de l’abbaye de Noirmoutier transformèrent peu après l’église en prieuré ; ils arrachèrent les vignes environnantes et renommèrent l’église « Notre-Dame-des-Champs ». Ce sanctuaire, dont il subsiste une crypte dans les sous-sols de l’immeuble du no 25 de l’actuelle rue Henri-Barbusse, devint un lieu de pèlerinage auquel on se rendait par la rue Notre-Dame-des-Champs qui contournait l’enclos des chartreux par le sud.

En 1603, les bénédictins cédèrent Notre-Dame-des-Champs aux carmélites venant d’Espagne, qui firent de leur monastère l’un des plus célèbres du XVIIe siècle.

À la Révolution, le couvent fut fermé et l’église détruite, et il n’en resta que le souvenir, perpétué par la rue Notre-Dame-des-Champs. En 1858, on recréa la paroisse Notre-Dame des Champs, avec comme lieu de culte une chapelle en bois située au no 153 de la rue de Rennes.

L’architecture de l’église actuelle est d’inspiration romane. Sa construction fut confiée à Léon Ginain. La première pierre fut posée le 17 mars 1867 et, huit ans plus tard, le 31 octobre 1876, l’église reçut sa bénédiction.

La statue de la Madone qui se trouve au-dessus de l’autel de la Vierge, représente l’Enfant-Jésus tenant, sur sa tête, une couronne d’épines.

Les peintures murales de l’église.

Certaines de ces fresques ont été reproduites sur toile par des élèves de Georges Aubert dans l’église de Montandon (Doubs), mais elles ont été enlevées lors de la restauration de cette église dans les années 1970.

Voir aussi Site de la paroisse Notre-Dame-des-Champs

Paris 1900 N.D. des Champs