Navigation







Monuments remarquables - Restauration d’édifices

LA SEPULTURE D’OSCAR WILDE RESTAUREE...

Revue de presse (30 novembre 2011)
mercredi 30 novembre 2011.
 

Oscar Wilde victime d’une overdose de rouge à lèvres...

Les femmes ne pourront plus poser leurs lèvres sur la tombe d’Oscar Wilde.

La tombe d’Oscar Wilde, écrivain irlandais mort à Paris en 1900 et enterré au cimetière du Père-Lachaise, est victime d’une overdose de rouge à lèvres.

Depuis les années 90, ses admiratrices avaient pris l’habitude, lors de circuits touristiques, de déposer un baiser sur la sépulture de l’auteur du Portrait de Dorian Gray.

Résultat : la matière grasse déposée par ce petit bécot a sévèrement endommagé la pierre et laisse des traces indélébiles. Chaque débarbouillage nécessite une importante quantité d’huile de coude et a même fini par user la pierre et la rendre plus poreuse.

Ce sont les Irlandais qui volent à son secours en finançant un ravalement radical accompagné d’un dégraissement.

Afin d’éviter de mettre à nouveau la main à la poche, ceux-ci ont décidé d’installer une barrière de verre pour empêcher que le rouge à lèvres ne fasse de nouvelles victimes.

Ce projet de rénovation sera célébré le 30 novembre prochain à l’occasion du 111ème anniversaire de la mort d’Oscar Wilde, en présence de l’acteur Rupert Everett, invité d’honneur.

Sources : LE FIGARO.FR le 29/11/2011

Crédit photo : LE FIGARO