Navigation







Créateurs - Entrepreneurs - Hommes d’affaires - Banquiers

LE ROUX Alfred (1815-1880)

35eme division
samedi 10 septembre 2011.
 

Banquier et homme politique

Paul, Augustin, Alfred Le Roux, voit le jour à Paris le 11 décembre 1815

Décédé à Paris (16e) le 1er juin 1880

Banquier, président de la Compagnie des Chemins de fer de l’Ouest et du Syndicat des Chemins de fer, président de la Société générale pour le développement du commerce et de l’industrie et de la compagnie d’assurances La Paternelle.

Homme politique français, député de la Vendée et ministre de l’agriculture et du commerce.

Son père, Julien Anne Le Roux, banquier parisien, avait acquis en 1818 les bâtiments de l’ancienne abbaye de Saint-Michel-en-l’Herm, dans le marais poitevin, et une grande partie des marais qui en dépendaient, après que ces propriétés eurent initialement été vendues comme biens nationaux.

Prenant la direction de la banque familiale à partir de 1848, Alfred Le Roux est ensuite élu conseiller général du canton de Saint-Michel-en-l’Herm (Vendée). Bonapartiste, il prend aussitôt la présidence du conseil général de la Vendée, poste qu’il occupe sans discontinuer de 1852 jusqu’en 1870.

Il est député de la 2e circonscription de ce département de 1852 à 1870, puis de 1877 à 1879.

Il est vice-président du Corps législatif en 1863 et en 1869, et ministre de l’Agriculture et du Commerce du 17 juillet 1869 au 2 janvier 1870 dans le Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (4).

Son frère, Jules Le Roux, sera de son côté consul général en Suède et en Norvège. Son fils, Paul Le Roux, sera député, puis sénateur de la Vendée.

Œuvres :

L’Herbier, Paris, Raymond-Bocquet, 1842, X-381 p.

Edouard Aubert (roman), Paris, Charles Gosselin, 1843, 255 p.

Henriette, Paris, impr. de Walder, 1866, 203 p.

Enquête agricole, Deuxième série. Enquêtes départementales. 7e circonscription, Ministère de l’agriculture, Paris, 1867

Poésies inédites, Paris, impr. de l’Oeuvre de Saint-Paul, 1882, 152 p.

Alfred Le Roux était Grand officier de la Légion d’honneur, Grand-croix de l’Ordre d’Isabelle-la-Catholique et Officier de l’Instruction publique.

Sources : Dictionnaire des parlementaires français, Wikipédia et divers.