Navigation







Luthiers - Musicologues - Musiciens - Arts musicaux

GAND Charles François (1787-1845)

36eme division (1ere ligne, N, 34)
vendredi 22 juillet 2011.
 

Luthier français

Charles François Gand dit "Grand père" voit le jour à Versailles le 5 août 1787

Décédé à Paris le 10 mai 1845.

Maitre luthier Français.

Luthier de la Musique du Roi et du Conservatoire

Fils et élève de Michel Gand. Travailla chez Nicolas Lupot de 1802 à 1810, retourna ensuite auprès de son père à Versailles. Fréquenta l’atelier de Koliker à Paris dont il acheta le fond en 1820.

Après avoir épousé la fille adoptive de son maitre Nicolas Lupot, il prit la succession de son beau pere.

Violoncelle de Charles-François Gand

Ce violoncelle est exceptionnel. Il possède une sonorité hors du commun et une puissance absolument gigantesque tout en conservant rondeur et grain. Ces graves sont d’une profondeur folle, nous n’avions jamais vu ça même sur des Italiens à grand pédigré.

Reposent également dans la sépulture :

Charles-Adolphe Gand né le 11 décembre 1812 et mort le 5 février 1866 à Paris, était le fils aîné et élève de Charles-François Gand. Luthier de la Musique de l’Empereur et du Conservatoire.

Avec son frère Charles-Nicolas-Eugène Gand (1825-1892),luthier du Conservatoire de Musique de l’Opéra et de l’Opéra comique, il fonda en 1845 la firme "Gand frères".

Après le décès de Charles-Adolphe le frère cadet fusionnait avec l’autre grande famille de luthiers parisiens, les Bernadel. Ils se nommaient depuis 1866 Gand&Bernadel, les instruments le l’atelier commun avaient une réputation excellente.