Navigation







Constructeurs - Manufacturiers - Entrepreneurs - Créateurs

CHAUSSON Gaston (1876-1959)

mercredi 20 juillet 2011.
 

Industriel et constructeur automobile

Gaston Chausson voit le jour en 1876.

Décédé en 1959

Industriel fondateur des Usines CHAUSSON d’Asnières (Seine), avec son frère Jules, qui produisirent des radiateurs pour automobiles, des éléments de carrosserie pour les constructeurs ainsi que la grande série des autocars CHAUSSON qui furent les leaders du marché de l’autocar français de 1947 à 1965.

Après le tour de France des compagnons, Gaston Chausson , originaire de l’Yvonne, ouvre un ateliers de chaudronnerie-tôlerie en 1904. Associé à son frère Jules , Gaston Chausson crée les établissements Chausson Frères qui s’installent à Asnières en 1907.

L’activité est essentielle pour l’industrie automobile car elle fournit des radiateurs , des réservoirs et certaines autres pièces de tôlerie.

L’excellente qualité de ses produits comme les radiateurs, les réservoirs, mais aussi capots, ailes et calandres, est rapidement reconnue et Chausson fournit du matériel aux marques Peugeot, Chenard et Walker ou bien encore Delage.

L’usine Chausson collabore avec l’armée et l’aviation pendant la première guerre mondiale , concevant bien sûr le radiateur de l’avion spad sur une des idée du célèbre Guynemer.

Chausson s’approprie comme emblème les ailes de sa redoutable Escadrille des cigognes. Chef suprême des radiateurs, la société Chausson reprend après 1918 avec citroën pour lequel Chausson construit le radiateur de type A, première voiture en série construite sur le modèle de Ford.

Lors de la crise économique du début des années trente, Chausson acquiert des usines concurrentes et diversifie ses activités, notamment dans le domaine de la carrosserie.

Dans la seconde moitié des années trente, Chausson devient un incontournable carrossier . Elle devient "l’usine en plein coeur de la ville", liant étroitement son destin à celui de Gennevilliers, occupant précisément 200000m2 en 1945, et en employant jusqu’à 3000 personnes au début des années quatre vingt.

Les fabuleux autocars Chausson reste dans la mémoire de tous. A Gennevilliers, juillet 1942, Chausson sort le tout premier modèle autocars. Ce modèle comporte déjà le nez de cochon ce qui caractérise un peu l’emblème Chausson.

Pierre Chausson, le fils unique de Gaston, succède son père en devenant directeur général de l’entreprise. Il fait réaliser plusieurs études mécaniques car il prévoit l’exploitation des transports après la guerre.

Reposent également dans le tombeau familial :

Pierre Chausson (1908-1959) et Philippe Chausson (1941-2011).

Les usines Chausson