Navigation







Constructeurs - Manufacturiers - Entrepreneurs - Créateurs

VUITTON Louis (1821-1892)

mardi 19 juillet 2011.
 

Créateur et manufacturier

Louis Vuitton est une maison française internationale de maroquinerie de luxe française fondée en 1854 par le layetier-emballeur, plus tard maroquinier, Louis Vuitton (1821-1892) dont l’œuvre fut poursuivie et reprise par ses descendants. Louis Vuitton Malletier est une des principales filiales du groupe LVMH - Moët Hennessy Louis Vuitton SA fondé en 1987, et propriété du milliardaire Bernard Arnault depuis 1989.

Louis Vuitton voit le jour le 4 août 1821 au moulin à eau de Chabouilla près d’Anchay (40 km au nord-est de Bourg-en-Bresse), petit village de 148 habitants dans le Jura en Franche-Comté dans un milieu modeste. Très jeune, il apprend à manier les outils auprès de son père meunier et menuisier.

En 1835, âgé de 14 ans, il part tenter sa chance à Paris et parcourt à pied les 400 km qui le séparent de la capitale. Il entre en 1837 comme apprenti chez un « layetier-emballeur-malletier » (métier qui consistait à emballer les nombreuses affaires de riches clients qui partaient en voyage) et réalise des coffres de voyage. Il s’occupe en particulier à partir de 1852 des toilettes de l’impératrice Eugénie et fait reconnaître son savoir-faire auprès des clients les plus fortunés.

Les moyens de transport sont alors révolutionnés par la machine à vapeur, et le tourisme international des classes aisées et aristocratiques se développe (locomotive à vapeur, bateau à vapeur, etc.). Louis Vuitton comprend alors rapidement « qu’il faut créer des bagages novateurs et de grande qualité : luxe, fonctionnalité, innovation ».

En 1854, il se marie avec Clémence-Émilie Parriaux, fonde la marque Louis Vuitton et ouvre son premier magasin rue Neuve-des-Capucines à Paris à proximité de la place Vendôme. (Il en reste encore des signes sur le fronton de la vitrine des Champs-Élysées où il est inscrit : « Louis Vuitton, Malletier à Paris, maison fondée en 1854 »). Louis invente la malle plate Louis Vuitton, confortable, pratique et de qualité, plus facilement empilable que les traditionnelles malles aux couvercles bombés d’avant.

En 1859, il s’agrandit et transfère son atelier d’une vingtaine d’employés à Asnières-sur-Seine au bord de la Seine, pour profiter du transport fluvial. Il fait construire avec son épouse Émilie sa demeure familiale à proximité des ateliers, devenue depuis un musée Vuitton, dans une rue rebaptisée « rue Louis Vuitton ».

Dans les années 1870, il est rejoint par son fils qui l’incite à développer avec succès l’entreprise à l’étranger. En 1885, une première boutique ouvre hors de France avec succès sur Oxford Street à Londres suivi par New York puis Philadelphie.

En 1888, Louis décide de contrecarrer les premières contrefaçons en adoptant un nouvel imprimé de damier beige et brun avec l’inscription « Marque Louis Vuitton déposée ».

En 1892, Louis Vuitton disparaît. Son fils Georges aidé par toute la famille lui succède à la tête de son empire qu’ils développent avec le même succès que leur prédécesseur.

En 1896 Georges crée personnellement sa célèbre toile révolutionnaire « Monogramme LV » dont il fait l’emblème de la marque. Une toile enduite parfaitement imperméable couleur gris clair, appelée « Gris Trianon », résistante et légère pour remplacer le cuir.

En 1959, Gaston-Louis Vuitton (qui dirige la maison depuis 1936), fils aîné de Georges, et son fils Claude-Louis Vuitton, mettent au point une nouvelle toile enduite souple à base de lin, de coton et de PVC qui dope les ventes de la maison.

Il semblerait que, durant la période du régime de Vichy, la Maison Louis Vuitton se soit attiré les bonnes grâces du Maréchal en acceptant de fabriquer des objets à sa gloire. Ces évènements sont relatés dans le livre de Stéphanie Bonvicini, édité chez Fayard.

Odile Vuitton, une des filles de Gaston-Louis, et son mari Henri Racamier président de la société à partir de 1977 transforment la marque en une compagnie multinationale.

En 1987, la holding « Louis Vuitton SA » groupe coté à la Bourse de Paris, et propriétaire de marques comme Louis Vuitton et Veuve Clicquot Ponsardin, fusionne avec Moët Hennessy pour former LVMH - Moët Hennessy Louis Vuitton SA (LVMH), premier groupe de luxe du monde.

En 1989, l’homme d’affaires milliardaire Bernard Arnault lance une OPA avec l’aide de la Banque Lazard, prend le contrôle du groupe en devenant actionnaire majoritaire à 42 % et le développe depuis pour en faire le plus important groupe de luxe du monde en diversifiant la production avec des collections de prêt-à-porter, des chaussures, de l’horlogerie, etc.

La maison Louis Vuitton possède encore son atelier à Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, qui réalise les commandes spéciales et perpétue le goût du sur-mesure.

Exposition Louis Vuitton, musée Carnavalet