Navigation







Personnalités étrangères - Amérique latine - Bolivie

DAZA Hilarion, général (1840-1894)

45eme division
mercredi 30 mars 2011.
 

Général et dictateur bolivien

Hilarion Daza Groseilles voit le jour à Sucre, le 14 Janvier 1840.

Assassiné à Uyuni, le 27 Février 1894.

Général et dictateur de la Bolivie.

Très jeune entrés dans l’ armée, où il a fait une carrière remarquable.

en 1870 il a commencé sa carrière politique en se rebellant contre son protecteur, Mariano Melgarejo, et après l’assassinat du président Agustín Morales en 1876, il a pris ses fonctions.

A été confirmé comme président constitutionnel, en vertu de la promulgation de la Constitution de 1878 pour un mandat de 4 ans.

Signés en 1873, les contrats avec la Société d’Antofagasta de nitrates et de chemin de fer n’était pas encore en vigueur, parce que selon la Constitution de la Bolivie, les contrats pour les ressources naturelles devraient être approuvés par le Congrès.

Le 17 Novembre 1878 le gouvernement a ordonné à la Paz, au préfet de La Cobija, de faire d’imposition effectif de 10 cents fixé par la loi du 14 Février. Par la suite, le 1 Février de 1879 , le gouvernement a résilié le contrat Hilarion Daza, suspendant les effets de la loi du 14 Février 1878.

En 1879, au début des actions militaires du Chili, a requis le général Daza au Pérou, en soutien au traité qu’il a signé en 1873. Après le retrait de la crevette en Novembre 1879, a été démis de la direction de la guerre.

Après son licenciement, Daza fut exilé dans Paris, pour une période de 14 ans. En 1894, il a demandé la permission du président Mariano Baptista de retourner en Bolivie pour se défendre contre des accusations que ses ennemis engagés au Congrès. Il a été tué à l’arrivée en gare de Uyuni.

Sa famille, restée en France,repose repose dans la 45e division.

Sources : Wikipédia et divers (APPL 2011)