Navigation







Au Père-Lachaise...

Par Stéphane Polsky
samedi 26 mars 2011.
 

Au Père-Lachaise...

(Stéphane Polsky/Emmanuel Dufay)

.

Combien de fois sur tes pavés

Les yeux rivés

Marchant parmi les tombes grises

Entre l’amour fou d’Héloïse

Pour Abélard

Et la confiance en l’homme d’Éluard

Je me suis dit qu’il était bon

D’être là pour une chanson

.

Combien de fois sur tes chemins

Sans lendemain

Marchant au bras de La Fontaine

Quand près de nous l’ombre lointaine

De Bellini

Écoutait jouer Petrucciani

Je me suis dit qu’il était bon

D’être là pour une chanson

.

Au Père-Lachaise

Au Père-Lachaise...

.

Dans un caveau ouvert

Des bouts de verre

Le vitrail brisé d’une porte

Un vieux carton des feuilles mortes

Des fleurs fanées

Une toile d’araignée

.

Une fois pourtant debout devant

Tes monuments

Tes voix tes plumes tes figures

Tes traits d’union de sépultures

Je me suis dit

Qu’il serait bon peut-être aussi

De reposer un jour où sont

Ceux qui ont fait cette chanson

.

Au Père-Lachaise

Au Père-Lachaise...

.

J’aime bien me promener au Père-Lachaise, j’aime bien m’y sentir vivant.

Stéphane Polsky

Retrouvez Stéphane Polsky sur son site

Sources : Stéphane Polsky et Emmanuel Dufay