Navigation







Juges - Magistrats - Hommes de robe

DUVEYRIER Honoré Nicolas Marie, baron (1753-1839)

35eme division, 1ere ligne, M, 34)
lundi 7 février 2011.
 

Président de la chambre royale

Honoré Nicolas Marie Duveyrier voit le jour à Pignans le 6 décembre 1753, second fils de Noble Gaspard Duveyrier et de Marie-Madeleine de Nivelet, et mort à Maffliers le 25 mai 1839.

Juriste français, homme politique et auteur dramatique.

Après avoir reçu une éducation militaire à l’école militaire de Perpignan, Honoré Duveyrier se consacre au droit à Paris, et devient un avocat réputé. Reçu en 1779 avocat au Parlement.

Il épouse en première noce Adélaïde-Marie-Anne Lespardat avec laquelle il aura deux enfants : Anne-Honoré-Joseph Duveyrier, dit Mélesville et Charles Duveyrier. En deuxième noce il épouse Philippine-Marguerite Servins, avec laquelle il n’eut aucune postérité.

Trois jours avant sa fuite à Varennes, Louis XVI l’envoie en mission pour le prince de Condé, mais il est fait prisonnier par les Autrichiens. À son retour, il est un des cinq commissaires délégués le 11 août 1792 par la section des Piques au conseil général de la Commune de Paris.

Il est mis en prison à l’instigation de Robespierre. Après sa libération, il a est employé à l’étranger en tant que commissaire pour l’approvisionnement des armées françaises.

En 1796, il reprend sa pratique à Paris, avant de devenir administrateur général des finances à Rome, où il acquiert une grande fortune. Il devient ensuite président de la cour d’appel de Montpellier.

Vers 1808 il est président de la Cour d’appel de Montpellier et devient baron de l’Empire en 1810.

Œuvres :

La cour plénière : héroï-tragi-comédie en trois actes et en prose jouée le 14 juillet 1788 par une société d’amateurs dans un château aux environs de Versailles par M. l’abbé de Vermond, lecteur de la reine, auteurs Honoré Duveyrier et Antoine-Joseph Gorsas, éditeur Liberté, 1788, 104 pages. Le lever de Bâville : drame héroïque en 3 actes, pour servir de suite à "La cour plénière", auteurs Jean-George Le Franc de Pompignan, Honoré-Marie-Nicolas Duveyrier et Antoine-Joseph Gorsas, éditeur Barbarini, 1788.

Histoire des premiers électeurs de Paris en 1789, extraite de leur procès-verbal par [Honoré] Duveyrier... précédée d’une introduction et d’un essai sur le corps électoral... par Ch. Duveyrier, Paris, Bruxelles, 1828, 456 p.

Sources : Alphonse Rabbe, Claude Augustin Vieilh de Boisjoslin et Charles Claude Binet de Sainte-Preuve, Biographie universelle et portative des contemporains ; ou, Dictionnaire historique des hommes vivants et des hommes morts depuis 1788 jusqu’à nos jours : qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Volume 4, 1836, p. 1557-1558.