Navigation







Ecrivains - Poétes - Littérateurs - Critiques

JAGUER Edouard (1924-2006)

22eme division (1ere ligne)
vendredi 14 janvier 2011.
 

Poéte et historien d’art

Édouard Jaguer, voit le jour à Paris, le 8 août 1924 et mort le 9 mai 2006.

Poète, dessinateur et critique d’art français.

Il découvre le surréalisme et la peinture non-figurative en 1937 et réalise ses premiers dessins et écrit ses premiers poèmes en 1939.

En 1943, il fait paraître ses premiers poèmes dans la revue semi-clandestine "La Main à plume".

Après 1945, il collabore avec le poète Yves Bonnefoy à la revue "La Révolution la nuit" qui se veut « surréaliste sans esprit partisan », et à Bruxelles, à "Deux sœurs", autre revue surréaliste créée par Christian Dotremont.

De 1948 à 1951, il est le rédacteur français de la revue CoBrA puis, en 1949, il co-fonde la revue "Rixes", avec Max Clarac-Serou et Iaroslav Serpan, qu’il dirige jusqu’en 1951.

Pour aider et promouvoir les peintres de l’abstraction lyrique comme Jean-Michel Atlan, Camille Bryen, Asger Jorn, Henri Goetz, Karl-Otto Götz et Pierre Soulages, Jaguer fonde, en 1953, avec sa femme Anne Éthuin, la revue "Phases", autour de laquelle se constitue le mouvement Phases « sans manifeste ni théorie figée.

Il n’a jamais eu de cesse de coordonner les différentes manifestations de "Phases" dans de très nombreux pays où le mouvement s’inscrivait, en une centaine d’expositions et de nombreuses publications, tout en y intégrant de nombreux peintres comme Paul Revel et écrivains européens.

À partir de 1959, il se rapproche d’André Breton et participe aux activités du mouvement surréaliste international.

Outre son activité littéraire et éditoriale, Edouard Jaguer publie de nombreux essais sur divers aspects de la modernité, poursuit ses expériences plastiques et ses collaborations littéraires internationales, comme la publication d’une anthologie de la poésie surréaliste Antología de la poesía surrealista en Argentine avec la collaboration d’Aldo Pellegrini (1962).

Il a pris part à divers mouvements artistiques et culturels européens entre lesquels : La Main à plume, Cobra, Phases, Ellébore.

« L’art est la continuation de la révolution par d’autres moyens. »

Œuvres : . Poésie

La Poutre creuse, 1950

La Nuit est faite pour ouvrir les portes, 1955

Le Mur derrière le mur, 1958

Regards obliques sur une histoire parallèle, Anne Éthuin et Edouard Jaguer, Éditions Oasis Toronto, 1977, dessins et collages d’Anne Éthuin

L’Excès dans la mesure, 1995

L’Envers de la panoplie, Éd. Syllepse, 2000 (ISBN 2 91316 530 3)

. Essais critiques

Les Mystères de la chambre noire. Le surréalisme et la photographie, 1982, Flammarion (ISBN 2 08 010947 2)

Le Surréalisme face à la littérature, Le Temps qu’il fait, Cognac, 1989 (ISBN 2 86853 093 1)

Das Surrealistiche gedichte, anthologie internationale du poème surréaliste, 1985

CoBrA au cœur du XXe siècle, Galilée, Paris, 1997

Libre Espace et autres poèmes, 1998

. Monographies : Pierre Alechinsky, Enrico Baj, Joseph Cornell, Wilhelm Freddie, Giuseppe Gallizioli, Alberto Gironella, Asger Jorn, Jacques Lacomblez, Renzo Margonari, Jules Perahim, Richard Oelze, Pozzati, Remedios Varo Uranga et Carlos Revilla.

. Illustration

Les Escargots des grands boulevards descendent à l’hôtel, de Gilles Petitclerc

Sources : Wikipédia et divers (2011)