Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’Art

CULLERIER François Guillaume Aimé (1782-1841)

39eme division
mardi 4 janvier 2011.
 

Inventeur du préservatif

François-Guillaume-Aimé Cullerier, neveu et gendre de Michel Cullerier, né à Angers en 1782, et son successeur à la place de chirurgien en chef de l’hôpital du Midi, à Paris, a continué la route que lui avait tracée son prédécesseur.

Doué d’un esprit juste et surtout éminemment consciencieux , M. Cullerier s’est appliqué à démêler la vérité au milieu des opinions contradictoires qui ont été exprimées sur la maladie vénérienne et sur son traitement.

Il a eu le courage d’en appeler à l’expérience et le succès a couronné ses efforts : aussi la thérapeutique des affections syphilitiques lui doit-elle beaucoup, surtout parce qu’il a su se garantir de toute idée systématique et exclusive.

M Cullerier s’est également livré à l’enseignemeni clinique de la manière qui est la plus favorable aux élèves, c’est-à-dire en leur présentant les faits et en les engageant à refléchir, sans leur imposer d’opinions ni de doctrines.

C’est dans les articles du Dictionnaire de Médecine et de Chirururgie pratiques ( 15 vol. in-8° ; Paris, J830-36), faits en commun avec l’auteur de cette nolice,que se trouvent consignés les premiers résultats de ses travaux.

Il vient de paraître, sous le nom de M. Cullerier, un ouvrage en un vol. in 8° intitule : Recherches sur la thérupeutique de la syphillis.v,Paris, 1836.

M. Cullerier est membre de l’Académie royale de médecine eT chevalier de la Légion-d’Honneur. F. R.

Sources : Encyclopédie des gens du monde : répertoire universel des sciences ..., Volume 7 (1836)