Navigation







Compositeurs de musiques - Chanteurs - Virtuoses

LEBRUN Louis Sébastien (1764-1829)

10eme division (1ere ligne, Z, 23)
lundi 3 janvier 2011.
 

Compositeur de musique et chanteur

Lebrun, Louis-Sébastien voit le jour à Paris, le 10 décembre 1764.

† le 27 Juin 1829 à Paris

Compositeur et chanteur

LEBRUN (Louis-Sébastien, apprit la musique et la composition à l’église métropolitaine de Notre-Dame. Ses ouvrages dramatiques sont : L’Art d’aimer au village, 1 acte, 179o ; Ils ne Savent pas lire, 1 acte, 1791 ; La suite de la Cinquantaine, 1 acte, 18oo, Les petits Aveugles de Franconville ; Emilie et Melcour ; Un Moment d’humeur ; La Veuve américaine ; Le Menteur maladroit ; Le Bon fils, 1 acte ; L’Astronome, 1 acte ; Marcellin, 1 acte (ces trois derniers au th. Feydeau) ; Le Rossignol, 1 acte, 1816 ; Zéloïde, 2actes, 1818.

Ces deux derniers sont du répertoire de l’Académie royale de musique. Les autres ouvrages de cet artiste, outre quelques opéras inédits, entre autres celui de L’An deux, que des raisons politiques empêchèrent de représenter, sont un Te deum composé et exécuté à l’occasion de la victoire de Wagram, deux Grand’messes, des Oratorios exécutés en concert spirituel, et quelques autres morceaux de musique d’église.

M. Lebrun fut d’abord maître de chapelle de St.-Germain-l’Auxerrois, puis, abandonnant l’eglise pour le théâtre, il fut successivement chanteur à l’Opéra et à Feydeau, chef de chant à l’Académie impériale de musique, ténor de la chapelle et maître de chant de la musique de l’empereur. Il a obtenu sa retraite en 1823.

Oeuvre dramatique :

L’Art d’aimer OU L’amour au village ([L.-H. ?] Dancourt), opéra-comique 1 acte (1790 Paris, Théâtre Montansier)

Ils ne savent pas lire, opéra comique 1 acte (1791 Paris, Théâtre Montansier)

Le Bon fils (Louis Hennequin), opéra-comique 1 acte (1795 Paris, Théâtre Louvois)

Emilie et Melcour, opéra-comique 1 acte (1795 Paris, Théâtre Louvois)

L’astronome (Desfaucherets), opéra-comique 1 acte (1798 Paris, Théâtre Feydeau)

Le Menteur maladroit, l’opéra-comique 1 acte (1798 Paris, Théâtre Molière)

Un moment d’Erreur, l’opéra-comique 1 acte (1798 Paris, Théâtre Louvois)

La Veuve Américaine, opéra comique 2 actes (1799 Paris, Théâtre Louvois)

Eléonore et Dorval ou La Suite de La cinquantaine, l’Opéra Comique 1 acte (1800 Paris, Théâtre Montansier)

Le Maçon (Charles-Augustin de Bassompierre, appelé Sewrin), opéra-comique 1 acte (1800 Paris, Théâtre Feydeau)

Marcelin, l’opéra-comique 1 acte (22 Mars, 1800 Paris, Théâtre Feydeau)

Les Petits Aveugles Franco-de-Ville (A. Croizette), opéra-comique 1 acte (1802 Paris, Théâtre Montansier)

Le Rossignol (Charles Guillaume Etienne), Opéra / Opéra Comique 1 acte (1816 Paris, Académie royale de musique)

Zélaïde ous Les enchantés Fleurs (ibid.), opéra-ballet Act 2 (1818 Paris, Académie royale de musique)

L’An II, Opera 5 actes (pour le Théâtre Feydeau, non inclus)

Le compositeur repose dans la 10e division.

C’est aussi la sépulture du peintre Gustave Alfred Tripels (1876-1954)

Sources : Dictionnaire des personnalités, Paris 1834

Gravure : Académie royale de musique (1832)