Navigation







IIIe République - l’empire colonial - Explorateurs - Administrateurs

FOUREAU Fernand (1850-1914)

94eme division
vendredi 31 décembre 2010.
 

Explorateur français

Fernand Foureau, voit le 17 octobre 1850 à Saint-Barbant en Haute-Vienne et mort le 17 janvier 1914 à Paris.

Explorateur français du Sahara et qui fut notamment gouverneur de la Martinique de 1908 à 1913.

Fernand Foureau est né au château de Bernis dans le Limousin, il s’oriente vers des études scientifiques et de géographie, avec pour maitre Henri Duveyrier.

Au Sahara, il réalise dans un premier temps des forages de puits artésiens pour la compagnie de l’Oued Rihr, puis devient célèbre pour ses nombreux voyages d’études effectués dans le désert à partir de 1882, qui lui valurent de nombreux prix de la Société de géographie.

Ses neuf expéditions de 1888 à 1896 dans le sud-algérien ont également pour objet d’étudier la possibilité de réaliser une ligne de chemin de fer transsaharienne allant de Ouargla à In Salah.

Durant deux ans de 1898 à 1900 avec François Joseph Amédée Lamy, il entreprend un grand voyage depuis Ouargla au Lac Tchad lors de l’importante mission Foureau-Lamy, puis poursuit depuis le Chari jusqu’à l’Oubangui et le fleuve Congo.

En 1906, laissant le Sahara, il devient gouverneur de Mayotte et des Comores, puis de 1908 à 1913 gouverneur de la Martinique.

Traversée transsaharienne de 1890, dans Tademaït (photo de Foureau).

Prix et distinctions :

1889 : Prix Erhard de la Société de géographie

1895 : Prix Duveyrier de la Société de géographie

1896 : Prix Janssen de la Société de géographie pour ses travaux sur le Sahara

1901 : Grande médaille d’or de la Société de géographie

En 1918, alors que le Cameroun intègre l’Empire colonial français, la ville de Kousséri située dans l’extrême nord du pays est rebaptisée Fort-Foureau en hommage à l’explorateur qui s’y rendit en 1900 avec les troupes du commandant Lamy. La ville garde ce nom jusqu’en 1960 où elle reprend son nom d’origine avec l’indépendance du pays.

En 1930, la rue Fernand-Foureau dans le 12e arrondissement de Paris prend son nom en hommage, comme de nombreuses autres voies de cette zone le feront avec le nom d’explorateurs, militaires, hommes politiques, impliqués dans l’extension des colonies françaises en raison de la préparation de l’Exposition coloniale internationale (1931).

Sources : Wikipédia et divers (2010)

Portrait de F. Foureau : Lucien Walery