Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Auteurs dramatiques

ANTIER Benjamin (1787-1870) (28)

28eme division (4e ligne, R, 31)
mardi 23 novembre 2010.
 

L’Auberge des Adrets

Benjamin Chevrillon, dit Benjamin Antier, voit le jour à Paris le 21 mars 1787 et mort à Paris le 25 avril 1870.

Auteur dramatique français. La plupart de ses pièces sont signées Benjamin, car il était alors d’usage que les auteurs et les acteurs de mélodrame ne se fissent connaître que par leur prénom.

Auteur de mélodrames et de vaudevilles, écrits en collaboration avec d’autres auteurs, il est surtout connu pour son drame L’Auberge des Adrets, représenté pour la première fois en 1823.

Y figure le bandit Robert Macaire, incarné sur scène par Frédérick Lemaître, qui écrit avec Benjamin Antier une deuxième pièce intitulée Robert Macaire en 1835.

Le personnage est ensuite popularisé par les caricatures de Daumier pour devenir, selon le mot de James Rousseau dans sa Physiologie du Robert Macaire, «  l’incarnation de notre époque positive, égoïste, avare, menteuse, vantarde... essentiellement blagueuse. »

En 1945, L’Auberge des Adrets servira de trame au film de Marcel Carné, Les Enfants du paradis, avec Jean-Louis Barrault et Arletty.

Benjamin Antier repose dans la 28e division dans la même sépulture que Judith Frère, fidèle amie de Béranger.