Navigation







Hommes politiques - Représentants du Peuple - Députés - Sénateurs

AME de SAINT DIDIER Alexandre Charles Nicolas (1778-1850) (36)

36eme division (1ere ligne)
mardi 23 novembre 2010.
 

Homme politique

Tenue de Préfet de l’Empire

Alexandre Charles Nicolas Amé de Saint-Didier voit le jour le 19 mars 1778 dans le quartier Saint-Louis, Versailles.

Décédé le 15 avril 1850 à Ferreux

Homme politique français du XIXe siècle.

Fils de messire Jean Charles Nicolas Amé, chevalier, seigneur de Saint-Didier, et de dame Michelle Honoré Marie Delisle, Alexandre Charles Nicolas fut nommé par Napoléon Ier le 13 pluviôse an XIII (2 février 1805) préfet du Palais.

Il devient auditeur au Conseil d’État le 1er août 1810.

Il avait été créé baron de l’Empire le 12 novembre 1809.

Il entra après la révolution de 1830 dans l’administration. Successivement préfet des départements de l’Aube et de Seine-et-Marne, il fut appelé à la pairie par une ordonnance du 10 novembre 1838.

Tenue de Préfet de l’Empire (Gravure)

Il fut admis à la retraite de préfet le 29 avril 1839, avec traitement de pension de 2 457 francs avec effet rétroactif à compter du 11 novembre 1838.

Jusqu’à la révolution de février 1848, qui le rendit à la vie privée, il soutint de ses votes le gouvernement de Louis-Philippe Ier.

Alexandre Charles Nicolas est le premier enfant issu du mariage (30 mai 1777) de Jean Charles Nicolas Amé ( † 1781), chevalier, seigneur de Saint-Didier, et de dame Michelle Honoré Marie Delisle, le second étant Edmé Hippolyte Amé de Saint-Didier (18 juin 1779 - Versailles † 21 juin 1846 - Versailles), auditeur au Conseil d’État (1809-1814), inspecteur général de la comptabilité centrale au ministère du Trésor (1805-1814), receveur général des finances au département de Seine-et-Oise (1814-1846), dont postérité.

Le baron se marie le 24 novembre 1804 (Paris VIIe) avec Adélaïde Cornélie Suzanne (19 novembre 1786 † 19 mai 1856), fille du général-comte Dumas. De leur union naquit :

1.Armand (18 septembre 1806 - Paris Ier † 7 avril 1887 - Paris VIIIe), marié le 28 janvier 1836 (Paris VIIIe) avec Louise Pedra (22 novembre 1816 - Londres † 4 mai 1897 - Paris VIIIe, lors de l’incendie du Bazar de la Charité), sans postérité ; 2.Adélaïde Charlotte Julie (5 octobre 1807 † 1862), mariée avec Alphonse Denis de Loynes (22 mai 1803 - Paris † 28 avril 1876 - Paris), conseiller référendaire à la cour des comptes, dont postérité.

Préfet du Palais le 13 pluviôse an XIII (2 février 1805) ; Auditeur au Conseil d’État le 1er août 1810 ; Préfet de l’Aube, nommé le 2 août 1830, installé à Troyes le 5 du même mois ; Préfet de Seine-et-Marne nommé le 4 décembre 1832, installé à Melun le 25 du même mois ; Pair de France (ordonnance du 10 novembre 1838).

Baron de l’Empire par lettres patentes du 12 novembre 1809.

Décédé en 1850,il repose dans la 36e division (chemin de la guérite)

Reposent également dans cette sépulture :

Son épouse, née Michèle Honorée Delisle, André Edmé Hippolyte AME de SAINT-Didier (1779-1846), frère d’ Alexandre, premier commis de la Marine, inspecteur général de la comptabilité auprès du Ministère du Tésor. Receveur général des finances de l’Aude, du Finistère, de la Loire inférieure, de Seine et Oise, auditeur au conseil d’état de 1804 à 1814 (département des finances), son épouse, née Caroline Anaïs de Chaulin, ainsi que Jean-Marie Edmé Félix Ame de Saint-Didier, inspecteur des finances.

Louise AME de SAINT Didier, agée de 80 ans, fut l’une des victimes de l’incendie du Bazar de la Charité en 1897.

Sources : Wiki et divers