Navigation







Sciences et Techniques - Minéralogie - Chimie

SAGE Balthazar Georges (1740-1824)

11eme division
mardi 23 novembre 2010.
 

Chimiste et minéralogiste

Balthazard Georges Sage, voit le jour à Paris le 7 mars 1740, décédé le 9 septembre 1824.

Chimiste et minéralogiste français.

Après avoir été commissaire aux essais à la Monnaie, il obtient la création à l’Hôtel des Monnaies, suivant lettre patente du 11 juin 1778, d’une école publique et gratuite de minéralogie et de métallurgie « docimastique ».

Par un arrêt du Conseil du Roi du 19 mars 1783, établissant une « École des Mines, à l’instar de celle qui a été établie avec tant de succès sous le règne du feu roi pour les Ponts et Chaussées », son projet de création, à l’Hôtel des Monnaies, d’une École des Mines, dont il devient le premier directeur, se réalise.

L’École des Mines ne comporte alors, à part Sage, qu’un seul autre professeur, Jean-Pierre-François Guillot-Duhamel.

Bien qu’il soit reçu à l’Académie des Sciences à 30 ans, il brille plus par ses qualités administratives que scientifiques. Pour les besoins de son enseignement il réunit une collection de minéraux riche de plus de 3500 échantillons.

Cette collection restera à l’Hôtel des monnaies jusqu’à sa mort en 1824 bien que l’École des Mines de Paris ait déménagé en 1794. Elle est alors partagée entre le Muséum national d’histoire naturelle et l’École des Mines.

En 1790, la direction de l’École des Mines échappe à Sage, pour être confiée à une autorité administrative tricéphale, l’ Agence des mines.

Devenu aveugle à partir de 1805, mis à l’écart par la communauté scientifique fatiguée de ses disputes, Sage finit dans la misère.

Il repose dans la 11e division.