Navigation







Compositeurs de musique - Professeurs de chant

PANSERON Auguste Mathieu (1795-1859)

13eme division (2e ligne, W, 20)
jeudi 18 novembre 2010.
 

Compositeur et professeur de chant

Auguste Mathieu Panseron voit le jour le 26 avril 1796,à Paris.

Décédé le 29 Juillet 1859,à Paris.

Compositeur et professeur de chant français.

Panseron étudié à Vienne avec Antonio Salieri, ayant été accepté par le maître grâce à une recommandation de Luigi Cherubini . En 1824, Panseron a commencé à enseigner le chant au Conservatoire de Paris.

Au début de sa carrière, il a écrit quatre ouvrages pour l’Opéra-Comique à Paris : La Grille du parc (1820), Les Deux Cousines (1821), Le difficile mariage (1823), et l’École de Rome (1829).

Toutefois, il a réalisé une plus large reconnaissance en tant que compositeur en produisant plus de 200 chansons populaires et patriotiques, y compris les romances, barcarolles, et chansonettes, et par son grand nombre d’ouvrages religieux sous toutes ses formes, y compris sept messes .

Panseron acquis une réputation durable avec ses œuvres pédagogiques, dont beaucoup continuent à être publiées et utilisées aujourd’hui.

Sainte Cécile

Il s’agit notamment de sa Méthode complète de vocalisation, dans les éditions de toutes les catégories de la voix ; exercices de solfège dans les éditions pour voix solo, ensembles vocaux, piano, violon et, vocalises et autres exercices spécialisés.

Il repose dans la 13e division.

Sa tombe est ornée d’un médaillon en granit, oeuvre de Lequesne.

A. M. Panseron - Ronde d’Auvergne

Sources :Henry Jouin (1897). "La sculpture dans les cimetières de Paris". Nouvelles archives de l’art français 13 : 174.

Jules Moiroux (1908) Le cimetière du Père-Lachaise, p. 174

Wikipédia/Wikimédia Commons (P-Y Beaudoin) et divers

(APPL 2016)