Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet - Second Empire - IIIe République

COUSIN MONTAUBAN Antoine général (1796-1878)

lundi 25 octobre 2010.
 

Général et homme d’état français

Charles Guillaume Marie Apollinaire Antoine Cousin-Montauban, comte de Palikao voit le jour à Paris le 24 juin 1796, décédé dans cette même ville, le 8 janvier 1878.

Général et homme d’État français.

Chef d’escadron aux spahis le 4 septembre 1830, lieutenant-colonel le 7 mai 1843, colonel au 2e chasseurs le 2 août 1845, c’est entre ses mains qu’Abd-el-Kader fit sa soumission le 21 décembre 1847 : La Moricière n’arriva que quelques instants après.

Il devint général de brigade le 21 septembre 1851 et commanda la subdivision de Tlemcen. Dans les derniers jours de novembre 1853, il se rendit avec quelques troupes de réserve à Aïn ben-Khelil où il obtint la soumission des Hammian, des Maïas et des autres tribus qui avaient suivi deux chefs insurgés, El-Gourari et Sidi-ben-Tayeb.

Général de division depuis le 28 décembre 1855, il commanda la division de Constantine. Rappelé en France, il fut mis à la tête de la 2e division militaire dont le siège était à Limoges.

En 1860, le général Montauban fut investi du commandement en chef des troupes françaises de l’expédition de Chine, entreprise conjointement avec l’Angleterre depuis 1857. Le 21 septembre, les Franco-Britanniques dispersèrent les Chinois près du pont de Palikao. Les opérations se poursuivirent par la prise de Pékin, le sac du Palais d’Eté et la défaite de la Chine.

Le titre de comte de Palikao fut conféré au général Cousin-Montauban le 22 janvier 1862.

Pendant la guerre franco-allemande de 1870, l’impératrice régente le chargea le 9 août 1870 de la constitution d’un nouveau cabinet, dont il prit la direction avec le portefeuille du ministère de la guerre.

Ce cabinet ne vécut que trois semaines. La défaite de Sedan et la capitulation de Napoléon III entraînent la chute du Second Empire, et la proclamation de la République le 4 septembre 1870.

Sources : Wiki et divers. (2010)