Navigation







Sciences et Techniques - Architecture

LACORNEE Jacques (1779-1856)

dimanche 24 octobre 2010.
 

Architecte du Quai d’Orsay

Jacques LACORNÉE voit le jour en 1779.

Décédé en 1856.

Architecte français.

Ancien élève de Jean-Charles Bonnard aux Beaux-Arts, on lui doit le palais d’Orsay, qui fut attribué au ministère des Affaires étrangères du Second empire.

Ce bâtiment, incendié lors de la Commune, fut détruit.

L’hôtel du ministre des Affaires étrangères est le bâtiment officiel construit entre 1844 et 1856 au 37, quai d’Orsay à Paris, pour héberger le ministère des Affaires étrangères.

Depuis le milieu du XIXe siècle, le ministère des Affaires étrangères occupe ces locaux, et c’est à cette stabilité que l’on doit l’expression « Quai d’Orsay » pour désigner ce ministère.

Le projet de construction d’un bâtiment officiel pour héberger l’activité diplomatique - il s’agit du seul bâtiment officiel de la République française construit volontairement pour abriter les services d’un ministère précis, celui en charge de la politique diplomatique - a été décidé à l’initiative de Guizot, ministre des Affaires étrangères, en 1844.

La première pierre est posée en 1845 en présence de ce dernier, ainsi que de l’architecte Jacques Lacornée et du ministre des travaux publics Pierre Sylvain Dumon. Après avoir été freinés par la révolution de 1848, les travaux sont repris à l’instigation de Napoléon III pour être achevés en 1856.

Destiné à accueillir les souverains et diplomates étrangers, une grand attention a été consacrée à sa décoration intérieure et extérieure. Les travaux de décoration extérieure ont été confiés à des sculpteurs expérimentés qui avaient déjà participé à la restauration de châteaux et d’églises. Pour la décoration intérieure, on fit appel à des artistes connus tels que Séchan, Nolau et Rubé, Molknecht, Lavigne, Liénard, Hippolyte Adam, les frères Huber, Paillard...