Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet - Second Empire

LE BAS Elisabeth, née DUPLAY (1773-1859)

34eme division
vendredi 22 octobre 2010.
 

Epouse du conventionnel LE BAS

Élisabeth Le Bas, née Duplay voit le jour le 26 août 1773, décédée à Rouen le 16 avril 1859.

Personnalité marquante de la Révolution française. Fille de Maurice Duplay et de Françoise-Éléonore Vaugeois (qui accueillirent chez eux Maximilien de Robespierre de 1791 à 1794), sœur d’Éléonore Duplay, elle épousa Philippe-François-Joseph Le Bas.

Née en 1773, c’est une jeune fille vive et enjouée. Elle se démarque de sa sœur aînée, Éléonore, par ses manières « populaires », ainsi que par sa verve.

Michelet, dans son Histoire de la Révolution française, la décrit comme « vive et charmante, [elle] ne perdait pas une occasion de dérider [Robespierre] ».

Le 26 août 1793, elle épouse l’un des collègues et amis de l’Incorruptible, Philippe Le Bas, membre du comité de sûreté générale.

Le 29 prairial an II (17 juin 1794), elle met au monde un petit garçon prénommé également Philippe et qui deviendra, par la suite, précepteur de Napoléon III.

Le soir du 9 thermidor, elle arrive avec sa belle-sœur Henriette devant la prison où son mari est interné quand il en est libéré par la Commune. Quelques heures plus tard, celui-ci se suicide, et elle est emprisonnée le 13 (31 juillet 1794), ainsi que toute sa famille (dont son bébé). Libérée cinq mois après, elle emménage avec sa sœur aînée et élève seule son fils.

Elle se remarie le 20 nivôse an VII (9 janvier 1798) avec Charles Le Bas, frère de son premier mari, commissaire général à Lorient, qui meurt en 1829.

Ensemble, ils ont deux enfants : Charles, nommé bibliothécaire à la bibliothèque de la Sorbonne le 1er janvier 1847 grâce à son demi-frère, et Caroline.

Elle meurt en 1859, à l’âge de 86 ans, chez sa fille Caroline, mariée au propriétaire de l’Hôtel du Nord, à Rouen.

Ses Mémoires, inédits, nous fournissent de précieux renseignements sur la vie que mena Robespierre au sein de la famille Duplay pendant la Révolution.

Elle repose dans la 34e division. La tombe est ornée d’un double portrait d’Elisabeth et de Philippe Le Bas.

Sources : Wiki et divers.