Navigation







Musiciens - Virtuoses - Compositeurs

NEVEU Ginette (1919-1949)

13eme division (1ere ligne)
mercredi 30 novembre 2005.
 

L’archet brisé...

Ginette Neveu est née le 11 août 1919 à Paris. C’est une enfant prodige, elle fait ses débuts au concert Salle Gaveau à Paris à sept ans et quelques mois avec le concerto pour violon de Max Bruch.

Elle travaille avec Line Talluel, puis, au conservatoire de Paris avec M. Boucher. En quelques mois, elle obtient un premier prix. Elle suit l’enseignement de Georges Enesco et va accumuler de nombreux prix. En 1935, après sa première place au concours Wieniawski à Varsovie devant David Oïstrak, elle connaît un succès >grandissant dans le monde entier.

Pendant toutes les années de la guerre, elle approfondit son jeu et son répertoire. C’est Herbert Von Karajan qui intervient auprès de EMI, elle va pouvoir enregistrer ses grandes interprétations du concerto pour violon de Brahms, du concerto pour violon de Sibélius, du Tzigane de Ravel, du poème op.25 de Chausson etc....

Ginette Neveu connaît une fin tragique en compagnie de son frère le 28 octobre 1949, l’avion qui les transporte s’écrase aux Açores. Marcel Cerdan, le boxeur, fait partie des victimes.

Ginette Neveu laisse le souvenir d’un immense talent, d’un art prodigieux. Son jeu est caractérisé par la densité, l’ampleur magnifiée par une tendresse toute féminine. Son monument dans la division des musiciens est régulièrement fleuri par des admirateurs de l’artiste et de sa carrière brutalement interrompue par le destin.

Ginette Neveu - Chausson

Crédit photos : (APPL 2009)