Navigation







Hommes politiques - Sénateurs

ADAM Gabriel Ambroise (1800-1885) (11)

11eme division (2eme ligne, X, 20)
samedi 10 juillet 2010.
 

Sénateur

ADAM (GABRIEL-ANTOINE), sénateur en 1876, né à Rozoy-en-Brie (Seine-et-Marne), le 28 janvier 1800, mort à Paris, le 5 août 1885, exerça, avant d’entrer dans la vie politique, la profession d’avoué à Paris.

Il fut maire de Clichy-la-Garenne (Seine), puis, se présenta le 30 janvier 1876, avec M. Foucher de Careil, comme candidat républicain au Sénat.

Élu le second sur deux, par 321 voix sur 611 électeurs, il alla siéger à la gauche républicaine, ne parut à la tribune que rarement et pour y présenter de courtes observations, par exemple, le 3 mai 1877, sur le livre 1er du projet de Code rural (intervention des syndicats pour l’ouverture des chemins ruraux).

Il vota : le 22 juin 1877, contre la dissolution de la Chambre des députés, demandée, au nom du maréchal de Mac-Mahon, par le gouvernement du Seize-Mai ; le 9 mars 1880, pour l’article 7 du projet Ferry sur la liberté de l’enseignement supérieur ; le 9 juillet 1880, pour le projet tendant à donner, sauf certaines exceptions, le caractère de l’amnistie aux grâces accordées par le gouvernement à des condamnés de la Commune.

M. Adam avait obtenu, en 1882, le renouvellement de son mandat sénatorial, par 467 voix sur 604 votants.

Il repose dans la 11e division.

Inscriptions sur la tombe : ICI REPOSE Julie Adèle TREMEAU épouse de Gabriel Ambroise ADAM, née le 3 février 1812, mariée le 4 septembre 1830 et décédée le 1er janvier 1846.

ICI REPOSE Gabriel Ambroise ADAM sénateur de [illegible] officier d’académie, né à Paris le 28 janvier 1800, décédé à [illegible] août 1885

concession à perpétuité

Sépulture Bervic, Trémeau et Adam

Sources : Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889) - Jules Moiroux (Le cimetière du Père Lachaise)