Navigation







Sciences et Techniques

CHASLES Michel (1793-1880)

17eme division (2eme ligne)
mercredi 30 novembre 2005.
 

Géometre et mathématicien

Michel Chasles est né à Epernon prés de Chartres en 1793. Il fait des études secondaires très brillantes.

Il entre à l’école Polytechnique en 1812, sous le premier Empire. Il y devient professeur en 1841. Une chaire de géométrie supérieure est crée à son intention à la Sorbonne en 1846.

Il est élu membre de l’Académie des sciences en 1851. Il en était le correspondant depuis 1839. En 1837, il publie un ouvrage ayant pour titre Aperçu historique sur l’origine et le développement des méthodes en géométrie. Son nom est attaché à la relation de Chasles, mais cette propriété était déjà utilisée longtemps avant lui.

Il est l’inventeur du terme homothétie. Il travaille sur les homographies ou la géométrie projective. Il introduit le rapport anharmonique appelé aussi birapport de quatre points alignés. S’il est reconnu comme un savant de haut niveau, il est aussi d’une naïveté désarmante. Lors d’une séance à l’Académie des sciences il fait une déclaration fracassante : « J’ai réussi à me procurer une lettre autographe d’Isaac Newton où ce dernier que la théorie de la gravitation n’est pas de lui, mais celle de Blaise Pascal. ». L’auditoire est très surpris, ce mathématicien a pourtant la réputation d’être très sérieux.

On apprend plus tard qu’il est victime d’un faussaire nommé Vrain-Lucas, qui lui vend très cher des copies de sa main, en un vieux français approximatif, de lettres de Vercingétorix à Jules César, de César à Cléopâtre.... Ses collègues prennent la chose avec bonne humeur, mais outre-Manche, on fait des gorges chaudes de la soi-disant rigueur et du manque d’esprit critique des savants français. Michel Chasles est décédé à Paris le 18 décembre 1880.

Ou repose exactement Michel Chasles ?

Tombeau de la famille Chasles à Chartres, inscription : Sépulture Michel Chasles....

Crédit photo : Annie_photo (APPL 5-2006) Nadia Soler (APPL 2015).