Navigation







Monuments à restaurer - Personnalités étrangères

OUDE, Malka Kachwar reine d’ (1858)

85eme division (Enclos musulman)
mercredi 30 novembre 2005.
 

Une souveraine indienne

La première tombe indienne au Père-Lachaise est celle de Malka Kachwar, Reine d’Oude. Elle est décédée à Paris en janvier 1858, de retour de Londres où elle a vainement protesté contre l’annexion pure et simple de son royaume en 1856 par l’Angleterre de la Reine Victoria.

Elle n’obtient pas plus d’intérêt de la part de la chambre des Communes. Cet événement fut une des causes de la révolte des Cipayes en 1867. Le 10 mai 1857, des Cipayes, soldats indiens sous uniformes britanniques, refusèrent d’utiliser des cartouches suspectées de contenir de la graisse animale.

C’est le début d’une insurrection généralisée contre la toute puissante compagnie britannique des Indes orientales, entreprise de droit privé. Cette aventure mettra le gouvernement de Londres en demeure d’administrer lui-même les Indes.

La Reine fut inhumée en grande pompe, selon les rites de son pays, dans l’enclos musulman qui venait d’être ouvert le 1er janvier 1857 dans la 85e division. Son tombeau, grande dalle carrelée, était surmonté d’un petit mausolée de style indo-musulman, de structure fragile. Il a disparu au début du XXe siècle, sa reconstruction est actuellement envisagée (info : fiche de la Mairie Paris. Septembre 2005) Son fils, mort en exil, repose avec sa mère dans ce tombeau.

Documentation : Marie B. -