Navigation







Sciences et Techniques - Architecture

ARFVIDSON André (1870-1935)

2eme division
samedi 16 janvier 2010.
 

Architecte français

André-Louis Arfvidson, né à Boulogne-Billancourt en 1870 et décédé à Paris en 1935, est un architecte français actif à Paris entre 1900 et les années 1930.

Il entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts en 1886 et est diplômé en 1892. Il obtient le second grand Prix de Rome en 1896 et le premier second grand prix en 1897. Il est influencé par l’Art nouveau, le Régionalisme, puis par l’Art déco. Il participe à la reconstruction dans les départements de l’Aisne et du Pas-de-Calais. Il répond à de nombreuses commandes à Paris. Il décède brutalement alors qu’il participe à la construction de la Cité-jardin de la Butte-Rouge à Châtenay-Malabry.

Réalisations : 1900 : pavillon de l’Art nouveau-Bing pour l’Exposition universelle de Paris. 1907 : immeuble 42 avenue Foch dans le 16e arrondissement de Paris. 1911 : Immeuble-ateliers 31-31 bis rue Campagne-Première dans le 14e arrondissement de Paris[1]. L’immeuble fait la transition entre l’Art nouveau, l’Art déco et le Style international. L’habillage de la façade par des carreaux de grès polychromes signés Alexandre Bigot, agrémenté d’un décor de guirlandes ocres et beiges traduit le style en vogue à l’époque. En revanche, les grandes baies vitrées et les appartements en duplex annoncent les volumes spacieux du Mouvement moderne et la mode de l’atelier d’artiste des années 1920 et 30, convoité par une clientèle à la recherche d’innovation. Les vingt ateliers que contient l’immeuble, dotés d’un grand confort, étaient réservés à des artistes fortunés. Cette commande bien spécifique permit à l’architecte de briller et de recevoir une prime au Concours de façades de la ville de Paris.

A. Arfvidson, 1912, rue campagne-première, Paris

1914 : garage à Neuilly-sur-Seine. 1914-1925 : immeubles HBM, 18 rue Brillat-Savarin dans le 13e arrondissement de Paris avec Joseph Bassompierre. 1923-1926 : immeuble 3-7 rue de la Prévoyance dans le 19e arrondissement de Paris. 1924-1929 : Hôtel Prince de Galles à Paris dans le 8e arrondissement de Paris. 1928 : immeuble HBM rue David-d’Angers dans le 19e arrondissement avec Joseph Bassompierre. 1929-1931 : immeuble de la First National City Bank, 52-60 avenue des Champs-Élysées. 1930 : immeuble 48 bd Gouvion-Saint-Cyr dans le 17e arrondissement de Paris. 1931-1935 : Cité-jardin de la Butte-Rouge de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine). 1932 : immeuble 10 place du Général-Koenig dans le 17e arrondissement de Paris. Son fils Paul-André Arfvidson est lui aussi architecte, diplômé en 1930 et auteur du bâtiment du Virgin Megastore des Champs-Élysées.