Navigation







Comédiens - Directeurs de théâtres - Arts de la scène

GUITRY Lucien (1860-1925)

1ere division (1ere ligne)
jeudi 14 janvier 2010.
 

Comédien français

Lucien Germain Guitry est un comédien français, né le 13 décembre 1860 à Paris, où il est mort le 1er juin 1925.

Il a été le plus grand comédien de son époque, égal masculin de Sarah Bernhardt, en compagnie de qui il joue régulièrement.

Il crée des rôles marquants qui lui valent des triomphes internationaux à répétition. Il est aussi connu pour ses nombreux succès auprès de la gent féminine.

En 1885, il était engagé dans la troupe permanente au théâtre français de Saint-Pétersbourg, le fameux théâtre Michel. Son fils, Alexandre (Sacha était son diminutif), naquit dans la capitale de l’Empire russe et fut baptisé ainsi en l’honneur du tsar Alexandre III qui appréciait le talent de Lucien Guitry et son style réaliste.

Il était proche de Piotr Ilitch Tchaïkovski et de son frère Modeste.

Brouillé pendant treize années avec son fils Sacha, il le retrouvera en 1918 et ils entameront une série de collaborations à succès.

Sacha Guitry a raconté la vie de son père dans un livre, Lucien Guitry raconté par son fils, puis dans une pièce Le Comédien, et finalement dans un film encore plus complet également intitulé Le Comédien.

Après un passage au théâtre de la Porte Saint-Martin, aux Variétés et à la Comédie française, il devient directeur du théâtre de la Renaissance.

Son buste, inauguré par son fils le 10 novembre 1931, se trouve 18 avenue Elisée-Reclus à Paris, devant l’emplacement de l’hôtel particulier, aujourd’hui disparu, que Lucien Guitry avait fait construire au retour d’une tournée triomphale en Amérique Latine, et qui fut, après sa mort, la demeure de Sacha.

Il est enterré au cimetière de Montmartre, avec ses fils Sacha et Jean. La dernière épouse de Sacha Guitry, née Lana Marconi, y est également inhumée.

Théâtre [modifier] 1880 : Le Fils de Coralie d’Albert Delpit, Théâtre du Gymnase 1880 : Andréa de Victorien Sardou, Théâtre du Gymnase 1891 : Amoureuse de Georges de Porto-Riche, Théâtre de l’Odéon 1892 : Lysistrata de Maurice Donnay, Grand Théâtre 1893 : Les Rois de Jules Lemaître, Théâtre de la Renaissance 1894 : Izeyl d’Eugène Morand et Armand Sylvestre, musique Gabriel Pierné, Théâtre de la Renaissance 1894 : Fédora de Victorien Sardou, Théâtre de la Renaissance 1894 : Gismonda de Victorien Sardou, Théâtre de la Renaissance 1895 : La Princesse lointaine d’Edmond Rostand, Théâtre de la Renaissance 1895 : Amants de Maurice Donnay, Théâtre de la Renaissance 1896 : La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils, Théâtre de la Renaissance 1897 : Snob de Gustave Guiches, Théâtre de la Renaissance 1898 : Lysiane de Romain Coolus, Théâtre de la Renaissance 1898 : Georgette Lemeunier de Maurice Donnay, Théâtre du Vaudeville 1899 : Le Lys rouge d’Anatole France, Théâtre du Vaudeville 1899 : Amoureuse de Georges de Porto-Riche, Théâtre du Vaudeville 1899 : Madame de Lavalette d’Émile Moreau, Théâtre du Vaudeville 1899 : Le Faubourg d’Abel Hermant, Théâtre du Vaudeville 1900 : L’Aiglon d’Edmond Rostand, Théâtre Sarah-Bernhardt 1900 : L’Assommoir d’Émile Zola, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1901 : La Veine d’Alfred Capus, Théâtre des Variétés 1902 : La Châtelaine d’Alfred Capus, mise en scène Firmin Gémier, Théâtre de la Renaissance 1903 : L’Adversaire d’Emmanuel Arène et Alfred Capus, Théâtre de la Renaissance 1904 : Les Malefilâtre de Georges de Porto-Riche, Théâtre de la Renaissance 1904 : Amoureuse de Georges de Porto-Riche, Théâtre de la Renaissance 1905 : La Massière de Jules Lemaître, Théâtre de la Renaissance 1905 : Crainquebille d’Anatole France, Théâtre de la Renaissance 1905 : Monsieur Piégois d’Alfred Capus 1905 : Bertrade de Jules Lemaître, Théâtre de la Renaissance 1906 : La Griffe d’Henri Bernstein, Théâtre de la Renaissance 1906 : Les Passagères d’Alfred Capus, Théâtre de la Renaissance 1906 : Le Voleur d’Henri Bernstein, Théâtre de la Renaissance 1907 : Samson d’Henri Bernstein, Théâtre de la Renaissance 1908 : La Femme nue d’Henry Bataille, Théâtre de la Renaissance 1908 : L’Émigré de Paul Bourget, Théâtre de la Renaissance 1908 : L’Oiseau blessé d’Alfred Capus, Théâtre de la Renaissance 1909 : La Cruche de Georges Courteline, Théâtre de la Renaissance 1909 : Le Scandale d’Henry Bataille, Théâtre de la Renaissance 1909 : La Griffe d’Henri Bernstein, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1910 : Chantecler d’Edmond Rostand, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1910 : L’Aventurier d’Alfred Capus, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1910 : Crainquebille d’Anatole France, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1911 : Le Tribun de Paul Bourget, Théâtre du Vaudeville 1912 : L’Assaut d’Henri Bernstein, Théâtre du Gymnase 1912 : Kismet d’Edward Knoblauch, Théâtre Sarah-Bernhardt 1913 : Servird’Henri Lavedan, Théâtre Sarah-Bernhardt 1913 : Les Requins de Dario Niccodemi, Théâtre du Gymnase 1914 : Les Cinq Messieurs de Francfort de Charles Roeszler, mise en scène Aurélien Lugné-Poë, Théâtre du Gymnase 1917 : Grand’père de Lucien Guitry, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1919 : Pasteur de Sacha Guitry, Théâtre du Vaudeville 1919 : Mon père avait raison de Sacha Guitry, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1920 : Béranger de Sacha Guitry, Théâtre de la Porte Saint-Martin 1921 : Le Comédien de Sacha Guitry, Théâtre Édouard VII 1921 : Jacqueline de Sacha Guitry d’après Henri Duvernois, Théâtre Édouard VII 1923 : Un sujet de roman de Sacha Guitry, Théâtre Édouard VII 1924 : Après l’amour de Pierre Wolff et Henri Duvernois, Théâtre du Vaudeville.